RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Etudes de béliers, de vaches, et de personnages

Numéro d’inventaire
INV 9559, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 28116
MA 12631
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.4, p.449
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Scorza, Sinibaldo
Ecole piémontaise et génoise
(M. Newcome-Schleier, 1985)

Propositions d'attributions :
SCORZA Sinibaldo, attribué à

description

Dénomination / Titre
Etudes de béliers, de vaches, et de personnages
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
M. Newcome-Schleier considère ce dessin comme un original. (voir cat. d'exp. 'Le dessin à Gènes du XVIe au XVIIIe siècle', Paris, musée du Louvre, 1985, n° 62). Apparemment, l'artiste concevait ses dessins comme un répertoire pour ses propres compositions d'après nature, mais aussi en rapport avec une activité de gravure. Voir aussi P. Boccardo in cat. d'exp. 'Gênes triomphante et la Lombardie des Borromée. Dessins des XVIIe et XVIIIe siècles', Ajaccio, Musée Fesch, 2006-2007, n° 16 En haut à gauche, un croquis tracé d'un trait plus rapide que les autres représente un joueur de cornemuse assis près d'un groupe de chèvres et de brebis. Comme l'a indiqué Mary Newcome Schleier (dans cat. exp. Le Dessin à Gênes du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, musée du Louvre, 30 mai - 9 septembre 1985, n° 62), il s'agit probablement de la première idée qui a précédé l'exécution d'Un berger jouant de la cornemuse et regardant son troupeau, un dessin de plus grande taille aujourd'hui conservé au GDSPR (inv. D 2874 ; Mario Bonzi, Sinibaldo Scorza e Antonio Travi, Gênes, 1964, fig. 4) qui faisait jadis partie de la collection personnelle de Raffaele Soprani. Dans ses Vies, ce dernier cite le dessin du GDSPR comme l'étude préparatoire à une gravure (un rame), qui ne fut identifiée qu'en 2006 dans une collection particulière génoise (Soprani et Ratti, 1768, I, p. 222-223 ; Orlando, dans cat. exp. I fiori del barocco, Gênes, Musei di Strada Nuova - Palazzo Rosso et Palazzo Bianco, 25 mars - 25 juin 2006, p. 142). Soprani date cette oeuvre de la fin de la vie de l'artiste, après son retour de Rome. Le dessin du Louvre appartient vraisemblablement à la même période, bien qu'il soit possible que Scorza ait utilisé la même feuille à différents moments de sa carrière. Le style des autres croquis est plus figé. Voir F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°354.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,273 m ; L. 0,407 m
Matière et technique
Pierre noire, plume et encre brune. Collé en plein sur un montage du xviiie siècle.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ch. P. de Saint-Morys (L. 3620), annotation sur le montage à la plume et encre brune, en bas à gauche : Sinibaldo Scorza ; saisie des biens des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797, marque du Louvre (L. 1886)

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1698, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12631.Idem & Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles. 100 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Index

Collections
Techniques

Expositions

- Le dessin à Gênes du XVIe au XVIIIe siècle : LXXXIVe exposition du Cabinet des Dessins, Paris, Musée du Louvre, 30/05/1985 - 09/09/1985
- Dessiner la grandeur. Le dessin à Gènes à l'époque de la République, Paris, Musée du Louvre, 12/06/2017 - 25/09/2017
Dernière mise à jour le 31.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances