Vierge à l'Enfant adorée par deux saints

Numéro d’inventaire
INV 5940, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4392
MA 4157
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.218
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
GANDINI Giorgio (Vers 1489-1538)
Ecole lombarde
(D. De Grazia, 1984)

Anciennes attributions :
GATTI Bernardino
(A. E. Popham)
ALLEGRI Antonio, attribué à
(Frédéric Reiset (Inv. ms))
ALLEGRI Antonio
(note manuscrite ancienne)

description

Dénomination / Titre
Vierge à l'Enfant adorée par deux saints
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
La traditionnelle attribution à Correggio (voir J. Vergnet-Ruiz, 'Hommage au Corrège (1489-1534) : catalogue des dessins du maître, de ses élèves et des artistes qui ont subi son influence', cat. exp. (Paris, Musée national de l'Orangerie des Tuileries, 1934), Paris, 1934, n° 12), déjà acceptée avec réserve par F. Reiset (Inv. ms), a été par la suite refusée et le dessin a été reclassé à Bernardino Gatti en suivant une proposition d'attribution d'A. E. Popham (voir in R. Bacou, cat. exp. Dessins de l'Ecole de Parme : Corrège, Parmesan, Paris, musée du Louvre, 1964, n° 36). R. Bacou (Ibidem) a suggéré la comparaison avec une feuille conservée à Chatsworth (The Duke of Devonshire Collection, inv. 765) qui présente un motif analogue à la composition. D. De Grazia (cat. exp. Correggio and his Legacy. Sixteenth Century Emilian Drawings, Washington-Parme, 1984, p. 187 note 16) a proposé l'attribution à Giorgio Gandini del Grano en suggérant de le mettre en relation avec la 'Sainte Famille avec saint Michel, saint Bernard et les Anges' peinte par cet artiste et conservée à Parme (Galleria Nazionale ; voir in Ibidem, p. 190 note n° 3). A. Muzzi ('Aggiunte a Giorgio Gandini del Grano disegnatore', dans 'Parmigianino e la scuola di Parma', actes du colloque (Casalmaggiore e Viadana, 5 aprile 2003), Viadana (MN), 2004, p. 29-30, 36 note 6), tout en refusant le rapport avec cette peinture, a confirmé la proposition d'attribution à Gandini et a identifié deux autres études préparatoires pour la même composition dans deux collections particulières, dont une à Bologne (voir aussi G. Cirillo, cat. exp. Dipinti e disegni del Cinquecento parmense nelle collezioni private, Parme, Basilica Magistrale di Santa Maria della Steccata, 3 octobre-11 décembre 2008, p. 42-43).
Voir aussi : F. Viatte, cat. exp. Collection de Louix XIV : dessins, albums et manuscrits, Paris, Orangerie des Tuileries, 1977-1978, sous n° 39 ('Bernardino Gatti') ; F. Viatte, cat. exp. Acquisitions du Cabinet des Dessins 1973-1983, Paris, musée du Louvre, 1984, p. 12 sous n° 7 ('Bernardino Gatti').

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,11 m ; L. 0,117 m
Matière et technique
Sanguine. Annotation à la plume et à l'encre brune, en bas au centre : 'di Ant°. di correggio'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.538, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Numéro : 4157. Nom du maître : Idem & Le Correge /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 10. Désignation des sujets : Sur le même carton deux dessins : l'un à la plume et lavé, représente la Visitation ; l'autre à la sanguine offre sur le R° et le V° des croquis de sujets mistiques. Dimensions : H. 16 x L. 22 cm ; H. 11 x L. 12 cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 30francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : Remis le 8 juillet 1828 pour être relié. à l'encre. Signe de recollement : Vu au crayon#Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD35
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances