RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Environnement RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Homme nu de bout, de profil

Vers 1534
Numéro d’inventaire
INV 6464.BIS, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4716
MA 4429
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.312
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Homme nu de bout, de profil
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin est une étude pour le saint Jérôme peint dans l'arrière plan à droite du tableau traditionnellement intitulé 'La Madone au long cou' (ou 'Madonna dal collo lungo)', conservé à la Galleria degli Uffizi, à Florence. La commande de cette peinture fut passée à l'artiste par Elena Baiardo, sœur du cavalier Francesco Baiardo, son grand ami, mécène et collectionneur. Avec ce tableau, elle voulait orner l'autel de la chapelle funéraire de son époux, Francesco Tagliaferri, dans l'église Santa Maria dei Servi à Parme. Par contrat signé le 23 décembre 1534, elle s'entendit avec Parmigianino pour que l'œuvre lui soit livrée à la Pentecôte 1535, date à laquelle les travaux de remaniement de la chapelle, conduits sous la direction de l'architecte Damiano de Pleta, devaient être terminés. Mais l'artiste, qui, parallèlement, travaillait non sans difficulté sur le chantier de Santa Maria della Steccata, ne fut pas en mesure de respecter ce délai de cinq mois et laissa l'œuvre inachevée. Aujourd'hui on connait une cinquantaine de feuilles qui témoignent du long travail préparatoire effectué par Parmigianino pour exécuter le tableau Douze des feuilles préparatoires pour la peinture sont conservées au Louvre (INV 6375, INV 6378, INV 6381, INV 6382, INV 6387 recto, INV 6403, INV 6453, INV 6464 BIS, INV 6470, RF 577, RF 584.2, RF 584.4), les autres sont dispersées dans plusieurs musées et collections particulières (A. E. Popham, 1971, vol. III, pl. 345-360 ; D. Ekserdjian, 1999, n° 67-70, fig. 85-89 ; M. Di Giampaolo, 2000, n° 89, 90 94 ; A. Gnann, 2007, n° 891-942).
Bibliographie:
- S.J.Freedberg, Parmigianino. His works in painting, Cambridge, 1950, p. 254 ;
- A.E.Popham, The Drawings of Parmigianino, Londres, 1953, p. 41 note 2 ;
- M. Fagiolo Dell'Arco, Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento, Roma, 1970, p. 273-275 ;
- A.E. Popham, Catalogue of the Drawings of Parmigianino, 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p.152, n° 448; p. 135, n°363; p. 197-198 sous n°661 ;
-D. Ekserdjian, 'Unpublished Drawings by Parmigianino: Towards a Supplement to Popham's 'Catalogue Raisonné', Apollo, CL, 450, août 1999, p. 3-41 ;
- M. Di Giampaolo, 'Schede dei disegni', dans S. Béguin, M. Di Giampaolo et M. Vaccaro, 2000, 'Parmigianino: I disegni', Turin et Londres,Umberto Allemandi & C., 2000, p. 191-280 ;
- 'Parmigianino: i dipinti', par M. Vaccaro, Turin, 2002, p. 185 sous n° 36 ;
- A.Gnann, dans Parmigianino e il manierismo europeo, cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 306, n°2.3.90 ;
- A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), I, p. 495 n° 895 , repr. II, pl. 642;
- E. J. Olszewski, Parmigianino's Madonna of the long neck : A grace beyond the reach of art (Memoirs of the American Philosophical Society; 269), Philadelphia : American Philosophical Society, 2014, p. 81-82, 98 note 64, p. 301-302, 304 fig. 7.52, 347;
- cat. exp. Parmigianino. Dessins du Louvre, par L. Angelucci, D. Cordellier, L. Lhinarès, R. Serra, sous la direction de D. Cordellier, musée du Louvre, Salles Mollien, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris / Milan, Musée du Louvre / Officina Libraria, p.35 note 42, p. 158 note 15.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,14 m ; L. 0,056 m
Matière et technique
Plume et encre brune, rehauts de blanc, sur papier bleu. Collé en plein.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1534

Données historiques

Historique de l'œuvre
Everhard Jabach ; Cabinet du Roi en 1671 ; Paraphe de Claude Coquart Delamotte (L. 478) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.576, chap. : Ecole de Parme, carton 39. (...) Numéro : 4429. Nom du maître : Idem & Le Parmesan /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 185. Désignation des sujets : Sur le même carton quatre dessins : le premier, un homme debout, vu par derrière : il est à la plume. Le second à la plume et lavé, une femme debout vue de profil. Le troisième à la sanguine, une femme portant un vase sur sa tête. Le quatrième à la plume et rehaussé de blanc, un vieillard debout, vu de profil. Tous quatre ont été gravés par le Comte de Caylus. Dimensions : H. 14 x L. 6 cm ; H. 12,5 x L. 14 cm ; H. 14,5 x L. 6 cm ; H. 14 x L. 6 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 60francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 août 1828 pour être reliés. à l'encre /&. Signe de recollement : 4 Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD35

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances