RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Homme nu, debout, regardant vers le haut, bras levés, semblant tenir un arc

Numéro d’inventaire
INV 6667, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 23468
MA 12584
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t.I, U 443
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.344
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Parmesan (Francesco Mazzola, dit Il Parmigianino, ou Le) (1503-1540)
Ecole lombarde
(R. Bacou)

Anciennes attributions :
INCONNU
(Morel d'Arleux (Inv. ms))
MAZZUOLA Francesco, école de
(Frédéric Reiset (Inv. ms))

Propositions d'attributions :
ANONYME FLORENTIN
(L. Mercuri)
GATTI Bernardino
(Anonyme (fichier de reclass.))

description

Dénomination / Titre
Homme nu, debout, regardant vers le haut, bras levés, semblant tenir un arc
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Cette feuille n'a pas été répertoriée dans les corpus des dessins de Parmigianino rédigés par A.E. Popham ('Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971) et par A. Gnann ('Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58). Elle est entrée dans les collections royales en 1671 avec le rebut de la collection Jabach et est restée parmi les études d'école inconnue jusqu'au XIXème siècle (voir Inventaire manuscrit de Morel d'Arleux). Classée à l'école de Parmigianino par Frédéric Reiset (Inv. ms), elle a été reclassée parmi les dessins originaux du maître par Roseline Bacou (voir Inv. ms du Cabinet des dessins). Selon L. Mercuri (voir 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, I : Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600, Vasari et son temps', par C. Monbeig Goguel, Paris, 1972, n° 443), elle serait plutôt l'œuvre d'un artiste florentin. Une attribution à Bernardino Gatti a également été suggérée (voir Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Réserve des grands formats, fichier de reclassement, sans date ni signature).
Bibliographie :
- L. Lhinarès, dans cat. exp. Parmigianino, Dessins du Louvre, par L. Angelucci, D. Cordellier, L. Lhinarès, R. Serra, sous la direction de D. Cordellier, musée du Louvre, Salles Mollien, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris / Milan, Musée du Louvre / Officina Libraria, p. 41 sous note 29.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,178 m ; L. 0,098 m
Matière et technique
Sanguine.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L.1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Numéro : 12584.Inconnus. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er à 1097 compris#petit trait oblique / au crayon. Désignation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon# Vu signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre. Annotations marginales sur l'inventaire : Nouveau n° 2 à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 18.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances