Le Dauphin Louis de France (1729-1765), fils de Louis XV

1765
En dépôt Musée National du Château de Versailles, Versailles
Numéro d’inventaire
INV 34190, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 30891
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.14, p.138
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Roslin, Alexandre (1718-1793)
Ecole française
(X. Salmon, 1997)

Anciennes attributions :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s

description

Dénomination / Titre
Le Dauphin Louis de France (1729-1765), fils de Louis XV
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
A la demande du marquis de Marigny, Roslin fut chargé de peindre "le portrait de Mgr le Dauphin à cheval, grandeur demi-nature". Selon le prix accordé par Marigny, Roslin devait en recevoir 8000livres.Ce portrait à été gravé en 1770 par J. F. Gautier-Dagoty. Un exemplaire de l'estampe est conservé à l'Institut Tessin à Paris (inv. G. 897). Outre cette estampe, le pastel de Roslin à fait l'objet de nombreuses copies, (Xavier Salmon, Les pastels du musée du château de Versailles, Musée national du Château de Versailles, Catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 1997, cat.32 pp.117-122).

Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, Louvre éditions, Hazan, Paris, 2018, p. 331.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,57 m ; L. 0,469 m
Matière et technique
Pastel sur parchemin tendu sur châssis. Collé au verso du carton de montage, étiquette ancienne portant une inscription à la plume et encre brune : 'Louvre / Dessins. N° Napoléon III 30.891 / n°34 190 / actuel / ancien n° 12940 / 34.190'

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1765

Données historiques

Historique de l'œuvre
Peint en 1765. En 1775, François-Charles Buteux en avait exécuté la bordure de bois sculpté et doré (A.N., O 1934).En 1778, le pastel fut transporté de la Surintendance dans l'appartement du roi à Versailles avec le portrait de la dauphine Marie-Josèphe de Saxe peint au pastel par Maurice Quentin de La Tour (A.N., O1 1934B). Le 1er janvier 1791, les deux œuvres se trouvaient dans le cabinet de la pendule à Versailles. Vraisemblablement saisie révolutionnaire des collections royales à Versailles. Envoi au musée du Louvre avant 1810, date à laquelle l'œuvre est citée dans l'inventaire général du musée Napoléon comme un portrait de jeune prince portant le cordon rouge et le cordon bleu par un auteur inconnu (A.M.N., 1DD 32, Morel d'Arleux n°12940). Inscrit sur l'inventaire du cabinet des dessins du musée du Louvre (Inv. 34190, Napoléon III 30891). Envoi au château de Versailles (MV 5419. Inv. dessins 1164). Entré le 6 mai 1896. ( Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, Louvre éditions, Hazan, Paris, 2018, p. 331).
Vu au récolement 2014-2015 (9 et 11 décembre 2014, 22 janvier, 10 février, 24 mars 2015), Service du récolement du musée du Louvre.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Louis XV, collection de
Mode d’acquisition
Cabinet du roi
Dépositaire
Versailles, Musée National du Château de Versailles

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
dépôt
Versailles, Musée National du Château de Versailles

Expositions

- Les artistes suédois en France au XVIIIe siècle, Versailles, Château de Versailles, 15/06/1945 - 30/09/1945
- Notices des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole française et Ecole du nord], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances