RMN-Grand Palais - Photo Ph. Fuzeau
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo Ph. Fuzeau
RMN

La Roue de la Fortune

Vers 1651/1652
Numéro d’inventaire
RF 11671, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.23, p.181
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Testelin, Louis (1615-1665)
Ecole française
(P. Lavallé, 1942)

Anciennes attributions :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s
HURET Grégoire
(L. Demonts)

Propositions d'attributions :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s ( première moitié)
TESTELIN Louis
(David Simonneau, 1999)
HURET Grégoire, attribué à

description

Dénomination / Titre
La Roue de la Fortune
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'[Cette] Fortune (...) se conforme au statut de la Némésis antique, qui châtie l'orgueil, la démesure et l'ambition mondaine. Le motif médiéval de la roue, symbole d'instabilité, devient une machine infernale, un instrument de supplice, dont la Fortune tourne allégrement la manivelle afin d'élever les êtres pour mieux les faire chuter. Sa longue mèche et sa nuque chauve en font une Fortune-Occasion, figure tutélaire du moment propice. Dans l'ouvrage de Boèce sur la 'Consolation de la philosophie', la Fortune déclare : 'Je fais tourner une roue rapide ; j'aime à élever ce qui est abaissé, à abaisser ce qui est élevé. Monte donc si tu veux, mais à la condition que tu ne t'indignes pas de descendre, quand la loi qui préside à mon jeu le demandera.' L'artiste est fidèle, en plein âge classique, à cette conception médiévale : dans les quatre parties de la feuille il décrit l'attente, la prospérité, la chute et le désespoir. Mais en sus de la Fortune, interviennent d'autres éléments dans le destin des hommes : le Démon qui propulse la roue par son seul souffle ; la Justice qui foudroie les puissants ; et l'Abondance qui épand les fruits de sa corne sur les pauvres. (R. Bonnefoit, dans cat. exp. Partis pris : Jean Starobinski, Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, n° 21).
David Simonneau ('Louis Testelin dessinateur', dans Dessins français aux XVIIe et XVIIIe siècles, Actes du colloque, Ecole du Louvre, 24 et 25 juin 1999, p. 169 à 183) indique que dès 1942, Pierre Lavallée proposa de renoncer à l'attribution de cette feuille à Grégoire Huret et de la donner à Louis Testelin ('Un dessin de Louis Testelin au musée de Dijon', Les Beaux-Arts. Le Journal des arts, 20 juin 1942, p. 11). C'est Louis Demonts qui avait proposé le nom de Huret, et c'est sous ce nom qu'elle figure à l'exposition de 1929 (Dessins français du milieu du XVIIe siècle, 1929, Château de Maisons-Lafitte, n° 86). Ce dessin prépare une estampe 'Le Temps de la Maltoste bouleversé', (département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France (Tf2, rés., collection Marolles, fol., p. 63), dont Pierre Jean Mariette attribue l'invention à Louis Testelin : "La Fortune tournant sans cesse sa roue, & se plaisant à renverser ceux qu'elle a élevés au plus haut faiste du bonheur, piece allegorique sur la recherche des Maltotiers faitte par la chambre de justice en 16... gravée au burin d'après L. Testelin" (Notes manuscrites, 1740-1770, BnF, département des Estampes et de la Photographie, manuscrit, Ya.2 4, petit folio, volume 9). La gravure est accompagnée en marge de quatre versets. Le sujet est certainement en rapport avec une Chambre de justice chargée de régulariser les comptes des collecteurs. L'anecdote doit se situer vers 1651-1652, pendant l'exil de Mazarin.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,113 m ; L. 0,3 m
Matière et technique
Pierre noire sur papier beige.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1651/1652

Données historiques

Historique de l'œuvre
Montage conservé séparément. F. Lugt ; don au Louvre en 1927 ; marque du musée du Louvre (L. 1886).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Lugt, Frits
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Largesse, Paris, Musée du Louvre, 20/01/1994 - 18/04/1994
- La loterie racontée par l'image. Histoire abrégée des Blanques, Tontines et Loteries faites en France de 1539 à 1933, Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 07/03/1936 - 04/11/1936
- Dessins français du milieu du XVIIe siècle, Maisons-Laffitte, Château de Maisons-Laffitte, 01/07/1929 - 30/10/1929
- L'Empire du Temps : mythes et créations, Paris, Musée du Louvre, 10/04/2000 - 10/07/2000
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances