RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Franck Raux
Autre RMN
RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Franck Raux
RMN

Edifice sur la Via Appia

Numéro d’inventaire
RF 14778, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.23, p.449
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)
Ecole française

Anciennes attributions :
ROBERT Hubert

description

Dénomination / Titre
Edifice sur la Via Appia
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Fragonard arrive à Rome en décembre 1756 ; il lui faut deux ans pour dessiner et peindre tant l'art qu'il y découvre l'impressionne. En 1758 enfin, à la satisfaction de Natoire, il «travaille avec succès et promet beaucoup ». Il se lie alors avec Hubert Robert qui assiste aux cours de l'Académie, et avec l'abbé de Saint-Non. Celui-ci fait comme tout amateur le voyage d'Italie, arrive en novembre 1759 à Rome et se prend d'affection pour Fragonard auquel il propose un voyage de retour touristique vers la France. Auparavant, « M. l'abbé de Saint-Nom, toujour (sic) porté à rendre service à ce pensionnaire, puisqu'il l'emmène avec luy, vient de l'envoyer à Naples pour voir les belles choses que renferme cette ville avant de commencer leur voyage ». Ils empruntent dans le courant de novembre 1759 « l'ancienne Via Appia que l'on suit pendant plusieurs postes mais qui est si rompue et si mauvaise que l'on ne peut aller qu'au pas » (Journal de Voyage de l'Abbé de Saint-Non, A. Brejon et P. Rosenberg, 1986, p. 98) ; elle les mène au Casal Rotondo, tombeau ruiné de Valerio Messalino Cotta. Dans une mise en page élégante, Fragonard montre sur ce bâtiment encore en partie recouvert de ses plaques de travertin une pittoresque petite maison qui s'y trouve toujours. Faisant contraster les formes monumentales antiques avec une végétation foisonnante, il souligne avec virtuosité l'abandon du lieu, accentué par les petits personnages du premier plan. Une seconde pierre noire grasse et épaisse, utilisée par petites touches, donne aux premiers plans leur volume et au dessin son relief. « Monsieur Fragonard est tout de feu, écrira l'abbé sur le chemin du retour vers la France, ses dessins sont très nombreux, l'un n'attend pas l'autre. Ils m'enchantent. Je trouve en eux du sortilège ». (P. Rosenberg, Fragonard, 1987, p. 120). Ces feuilles à la pierre noire font partie d'un ensemble de 300, elles sont destinées par M. de Saint-Non à être gravées et publiées. Fragonard revient en Italie en 1773 avec Bergeret, beau-frère de l'Abbé. Les paysages de ce second séjour, exécutés au lavis avec une maîtrise éblouissante, n'auront plus la fraîcheur et la précision sans apprêt des dessins du jeune élève' (Françoise Joulie dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 17 - catalogue publié en langue russe).
Voir aussi : Alexandre Ananoff, 'L'¿uvre dessiné de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)', Paris, De Nobele, 1961, I, n° 378, fig. 137 ; 'H. Fragonard e H. Robert a Roma', par Catherine Boulot, Jean-Pierre Cuzin, Pierre Rosenberg, Rome, Villa Médicis, 1990-1991, n° 93 ; Barbara Bréjon de Lavergnée, Pierre Rosenberg, 'Journal de Voyage de l'Abbé de Saint-Non', 1986 ; Barbara Bréjon de Lavergnée, Pierre Rosenberg, 'Panopticon italiano, un diario di viaggio ritrovato', Roma, 1986, n° 119, p. 364 ; Jean-Pierre Cuzin, 'Fragonard', Paris, Milan, 2003, n° 8, repr. pl. 8.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,214 m ; L. 0,3 m
Matière et technique
Pierre noire. Annoté à la pierre noire, de la main de l'artiste : 'Via Appia'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Charles-Pierre, chevalier de Lespine (?) - Alexandre-Emile, vicomte de L'Espine, son fils - Oscar, comte de L'Espine, son fils - princesse Louis de Croÿ-Dulmen, sa fille ; don au Louvre sous réserve d'usufruit en Louvre 1930, entré dans les collections en 1932 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Croÿ-Dulmen, princesse Louis de
Date d’acquisition
1930

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- J.H. Fragonard e H. Robert a Roma, Rome, Académie de France à Rome, 06/12/1990 - 24/02/1991
- Fragonard, Paris, Musée du Louvre, 03/12/2003 - 08/03/2004
- Voyager et dessiner. Dessins du musée du Louvre et du musée d'Orsay, Moscou, Galerie Tretiakov, 21/09/2010 - 14/11/2010
- Viva Roma ! Le voyage des artistes à Rome, Liège, Musée La Boverie, 24/04/2018 - 26/08/2018
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances