RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
RMN

David et Goliath

Bandinelli, Baccio, copie d'après
Numéro d’inventaire
INV 9917, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 22801
MA 12584
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IX FV 152
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.5, p.23
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Bandinelli, Baccio (1493-1560), copie d'après
Ecole florentine
(Ph. Pouncey (note ms))

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN XVIè s

Propositions d'attributions :
ANONYME BOLONAIS XVIè s, attribué à
(R. B. Ward, 1982)
ANONYME ROMAIN XVIè s, attribué à
(R. B. Ward, 1982)

description

Dénomination / Titre
David et Goliath
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin a été retrouvé par Ph. Pouncey parmi les feuilles des artistes anonymes italiens du XVIe siècle (voir note ms sur le fac-similé de l'Inv. ms F. Reiset, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins). Selon R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', PH.D. London University, Londres, 1982, n° 369), qui l'attribue à un artiste romain ou bolonais de 1525-1550, il pourrait s'agir du seul témoignage d'un modèle perdu de Bandinelli pour une sculpture, jamais réalisée, de 'David et Goliath', que l'artiste porta avec lui-même à Rome vers 1517-1518 dans l'espoir de convaincre le pape Léon X (G. Vasari, 'Le vite de' più eccellenti pittori, scultori e architettori', éd. Milanesi, VI, Florence, 1906, p. 142) à le choisir pour remplacer le 'David' de Donatello (Florence, Museo del Bargello), déplacé de la cour du Palazzo Medici à Florence en décembre 1495. F. Viatte (Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n° 152, p. 242) a rapproché la figure de David de la peinture de 'Léda et le cygne' (Paris, Sorbonne, Chancellerie de l'Université).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,35 m ; L. 0,226 m
Matière et technique
Sanguine sur papier lavé de beige.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ;"dessin non collé ni doré", dit du"rebut"- acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du Louvre (L.1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Numéro : 12584.Inconnus. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er à 1097 compris#petit trait oblique / au crayon. Désignation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon# Vu signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre. Annotations marginales sur l'inventaire : Nouveau n° 2 à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances