RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Thierry Le Mage
RMN

Saint Léonard visitant des prisonniers ( ? )

RF 78, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 78, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IX FV 42
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.7
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
BANDINELLI Baccio (1493-1560)
Ecole florentine
(J. Bean (note ms))

Anciennes attributions :
ANONYME FLORENTIN XVIè s
Ecole florentine

description

Dénomination / Titre
Saint Léonard visitant des prisonniers ( ? )
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Considéré comme une oeuvre anonyme florentine du XVIe siècle au moment où J. E. Gatteaux le donna au Louvre (Both de Tauzia, Notice supplémentaire des Dessins..., Paris, Musée du Louvre, 1879, n° 1650), rapproché de l'oeuvre de Rosso Fiorentino par A. E. Popham (note sur l'Inv. ms), ce dessin a été rendu à Bandinelli par J. Bean (note ms sur le montage). R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', thèse de l'Université de Londres, 1982, no 371) en a confirmé le caractère original et supposé qu'il représentait, non un diacre secourant des malades comme on le croyait (Inv. ms) ou saint Laurent faisant l'aumône (Both de Tauzia, op. cit.), mais saint Léonard visitant les prisonniers et les renvoyant tous absous. Selon lui, la feuille doit être datée entre 1525 et 1534, peut-être après 1527 si elle fait allusion à la fuite du pape Clément VII à la suite du sac de Rome. Dans l'oeuvre de Bandinelli, elle offre un bon exemple de dessin scrupuleusement et subtilement achevé à la sanguine où jouent non seulement une construction de l'espace en bas relief mais aussi un style miniaturisé probablement hérité de la première formation d'orfèvre de l'artiste. En outre, Ward avance l'hypothèse que le dessin était peut-être destiné à une intaille en cristal ou à un camée.
Voir : D. Cordellier, dans 'Baccio Bandinelli', (Cabinet des Dessins), par C. van Tuyll et al., Paris, 2008, n° 20.
Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n° 42.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,97 m ; L. 0,111 m
Matière et technique
Sanguine.
Forme
ovale

Données historiques

Historique de l'œuvre
Montage britannique non identifié (LBS 121) ; J. E. Gatteaux (L.852) ; don au Louvre en 1873 ; marque du musée (L.1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Gatteaux, Jacques Edouard
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1873

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Baccio Bandinelli, 1493-1560. Dessins et sculptures du Louvre
Etape :
Musée du Louvre - Hall Napoléon, Paris, France - 21 février - 26 mai 2008
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Notice supplémentaire des Dessins, cartons, pastels et miniatures des diverses écoles, exposés, depuis 1869, dans les Salles du 1er étage au Musée national du Louvre
Etape :
Musée du Louvre - Hall Napoléon, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre - Hall Napoléon (Paris, France)
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances