Le Portefaix

Vers 1812/1823
Numéro d’inventaire
RF 38976, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. Ecole espagnole k 199
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.30, p.174
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Goya y Lucientes, Francisco de (1746-1828)
Ecole espagnole

description

Dénomination / Titre
Le Portefaix
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Comme les deux feuilles suivantes (RF 38980 et RF 40989), cette feuille appartient à l''Album F' ou 'Album au lavis de sépia', dernier album de Goya dessiné au pinceau et au lavis. (...) Numéroté par Goya, cet album (...) ne comporte aucune légende, à la différence des albums précédents. Généralement daté entre 1812 et 1820 (en dernier lieu, Wilson-Barreau, 2001, p. 91), et même jusqu'en 1823, E. Sayre a récemment proposé de le placer vers 1817-1820 (...). 'Le portefaix' était le titre inscrit lors de la vente anonyme de 1877, et serait identique à celui d'autres dessins de cet album (F. 37, F. 60, F. 74, F. 106 ; Gassier, 1973, p. 494), annotés dans la collection de Paul Lebas (Gassier, ibid, F. 37, p. 487). Le thème du portefaix fut représenté par Goya sur le feuillet F. 60 (Gassier, ibid, p. 438, 488), portant une même inscription apocryphe 'Les Portefaix', et aussi sur le feuillet F. 17 ('Au marché' ; Gassier, ibid, p. 480) (...). On a pu évoquer une gravure de Giuseppe Maria Mitelli d'après les cris de la ville de Bologne d'Annibale Carracci (...) ou le mythe d'Atlas condamné à porter le ciel pour l'éternité. Mais on peut aussi évoquer les figures d'atlantes, (...). L'assimilation d'une figure populaire, qui compose l''Album F', à un mythe antique serait peu étonnante dans l'oeuvre de Goya (...).' (L. Boubli, Louvre, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, n° 199, p. 174, 176)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,203 m ; L. 0,143 m
Matière et technique
Grattoir, pinceau et lavis d'encre sépia, sur tracé à la pierre noire, sur papier vergé blanc. Annotation autographe au pinceau et au lavis de sépia, en haut à droite : '92' et d'une autre écriture (de Federico de Madrazo, Album Madrazo II, et provenant de l'Album I vendu en 1877), à la plume fine : '66' (raturant le n° 65 ou 101 ?). Autre annotation moderne à la mine de plomb, en bas au centre : 'Le portefaix'. Dessin restauré

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1812/1823

Données historiques

Historique de l'œuvre
Javier Goya y Bayeu (1828) - Mariano Goya y Goicoechea (1854) - Federico de Madrazo et/ou Roman Garreta y Huerta (vers 1855-1860) - Paul Lebas, Paris - vente publique, Paris, Hôtel Drouot, 3 avril 1877, n° 59 : 'Un Portefaix' - Baron Maurice de Beurnonville ; sa vente, Paris, 16-19 février 1885, partie du lot 49 (dix-huit dessins) - E.L.D. Calando, (L. 837 en bas à gauche) ; sa, vente, Paris, 11-12 décembre 1899, partie du lot 70 (quatre dessins) - Jacques Dubourg. Dation à l'Etat en 1982, en paiement de droits de succession. Comité du 18 février 1982. Arrêté du 1er septembre 1982. Ampliation du 1er septembre 1982.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Dubourg, Jacques
Mode d’acquisition
dation
Date d’acquisition
1982

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Nouvelles acquisitions du cabinet des dessins "1973-1983" : 81e exposition du cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 16/03/1984 - 04/06/1984
- Le bruit des nuages, Paris, Musée du Louvre, 03/11/1992 - 01/02/1993
- Goya : Drawings from his private albums, Londres, Hayward Gallery, 22/02/2001 - 13/05/2001
- Siècle d'Or - Siècle des Lumières, Paris, Musée du Louvre, 12/07/2007 - 15/10/2007
- Atlas. How to carry the world on one's back ?, Madrid, Museo nacional Reina Sofia, 26/11/2010 - 28/03/2011
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances