RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

La Découverte des corps des saints Pierre et Paul

Numéro d’inventaire
INV 18206, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 24115
MA 12592
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.7, p.497
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PIOLA Domenico I (1627-1703)
Ecole piémontaise et génoise
(J. Bean)

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN XVIIIè s

Propositions d'attributions :
PIOLA Paolo Girolamo
(Mancini, Federica, 2017)

description

Dénomination / Titre
La Découverte des corps des saints Pierre et Paul
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
"Alors que le dessin était classé parmi les anonymes italiens du xviie siècle, Jacob Bean l'a attribué à Domenico Piola (annotation sur le fac-similé de l'inventaire manuscrit par Roseline Bacou en 1979) en le comparant avec La Vierge et l'Enfant avec quatre saints du GDSPR (inv. 2595 ; Jacob Bean, « Un groupe de dessins génois », Revue des arts. Musées de France, no 6, 1958, fig. 5 ; voir Inv. 17953). Comme l'a signalé Mary Newcome Schleier en 1985 ( voir Le Dessin à Gênes du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, musée du Louvre, 30 mai - 9 septembre 1985, p. 101, no 87), Giovanni Benedetto Castiglione avait traité ce thème dans une gravure dont un exemplaire est conservé à la Galleria Sabauda à Turin (cat. exp. Paris, 1985 ; Magnani, 1990, dans Ezia Gavazza, Federica Lamera et Lauro Magnani, La Pittura in Liguria, il secondo Seicento, Gênes, 1990, p. 366, fig. 444). L'écriture du dessin du Louvre est cependant trop sommaire pour que l'on puisse confirmer son attribution à Domenico. À notre avis, la feuille reviendrait plutôt à Paolo Gerolamo. L'organisation adroite de l'espace et le brio, pour reprendre le terme de Jacob Bean, avec lequel est décrit cet épisode macabre ont sans doute inspiré Gregorio De Ferrari pour sa peinture Tobie ensevelissant les morts conservée à l'Accademia Albertina à Turin (Magnani, 1990, p. 365, fig. 443), dans laquelle l'artiste a introduit la silhouette du cadavre allongé sur le dos." F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n° 443.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,4 m ; L. 0,285 m
Matière et technique
lavis brun;pierre noire;pinceau;rehauts de blanc;papier lavé de gris

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1693, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12592.Idem & Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 6. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles dont trois cartons à deux dessins. 103 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Le dessin à Gênes du XVIe au XVIIIe siècle : LXXXIVe exposition du Cabinet des Dessins, Paris, Musée du Louvre, 30/05/1985 - 09/09/1985
- Dessiner la grandeur. Le dessin à Gènes à l'époque de la République, Paris, Musée du Louvre, 12/06/2017 - 25/09/2017
Dernière mise à jour le 15.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances