RMN-Grand Palais - (Musée du Louvre) - Ch. Chavan
Autre RMN
RMN-Grand Palais - (Musée du Louvre) - Ch. Chavan
RMN

Hercule et un taureau

vers 1650/1660
Numéro d’inventaire
INV 28456, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 11518
MA 10501
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 7023
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.24
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Hercule et un taureau
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Etude pour un des stucs feints, peints à la voûte de la galerie de l'hôtel Lambert. Il représente, selon Nivelon (p. 115), 'Achlous Vaincu sous la figure d'un taureau'. Dans la peinture, l'attitude d'Hercule sera sensiblement modifiée ; dans son effort pour maîtriser le taureau, il aura les deux bras levés, rejetés en arrière, avec un mouvement du corps tout entier. La sanguine souligne ici les recherches pour la position des pattes postérieures de l'animal. La légende du combat d'Hercule et du fleuve Achel¿us que le héros vaincra lorsque celui-ci aura pris la forme d'un taureau est tirée des 'Métamorphoses' d'Ovide. Ce thème que Le Brun reprendra dans un projet de fontaine (Inv. 29817) ne fait pas partie des douze travaux d'Hercule dont la plupart est évoquée à la voûte de la galerie. Aussi, faut-il admettre, contrairement à l'affirmation de Nivelon, que Le Brun a voulu représenter 'Hercule domptant un Taureau que Neptune avait envoyé en Grèce pour se vanger de quelque déplaisir' comme l'indique le commentaire des planches gravées (il s'agit du taureau de Minos, roi de Crète).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 21, p. 37) La voûte de la galerie a été gravée par Bernard Picart, en sens inverse, puis par Matthys Pool. Une planche gravée par ce dernier est conservée au Cabinet des estampes de la bibliothèque nationale de Paris.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,288 m ; L. 0,44 m
Matière et technique
Pierre noire, sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Bords irréguliers. Restauré en 2000

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1650/1660

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 111. (...) Numéro : 10501. Nom du maître : Le Brun, Charles. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 395 à 602 compris. Désignation des sujets : Etudes diverses de Le Brun, pour ses tableaux. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon#1 à 203 et 4 qui sont bis à l'encre / à côté du n° Morel d'Arleux#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître. Cote : 1DD39 Note relative à la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10499, concerne en fait les notices n° 10499 à 10501..
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Accrochage Le Brun, Paris, Musée du Louvre, 23/04/2000 - 20/10/2000
- Peupler les cieux. Les plafonds parisiens au XVIIe siècle, Paris, Musée du Louvre, 19/02/2014 - 19/05/2014
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances