RMN-Grand Palais - Photo C. Jean
Environnement RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec
RMN-Grand Palais - Photo C. Jean
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec

Les sorcières

1510
Baldung, Grien, gravé par
Numéro d’inventaire
784 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 9565
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.41
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Baldung, Grien (1484 à 1485-1545), gravé par
Ecole allemande

description

Dénomination / Titre
Les sorcières
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Les Sorcières sont une feuille ambitieuse où Hans Baldung Grien s'essaie pour la première fois à la gravure en clair-obscur, qui représente dans son oeuvre un corpus de cinq estampes. Il emploie le procédé du clair-obscur avec une seule planche de teinte, mais la mise en place des rehauts de lumière est subtile et emprunte à l'art de Cranach les grandes hachures horizontales pour structurer le ciel ou incurvées pour créer le modelé des corps. Il a recours également aux deux seules couleurs dont s'est servi Cranach, le gris et l'orange. Les effets l'art du dessin sur papier teinté se retrouvent dans l'estampe, qu'elle soit imprimée en gris ou en orange. L'orange de l'épreuve de la BnF (département des Estampes et de la Photographie, RESERVE CA-9 -FOL) est d'une grande fraîcheur et se distingue des autres épreuves imprimées dans cette couleur, souvent d'une teinte plus fade, proche du marron. Il s'agit là sans doute d'un tirage très précoce. La représentation des sorcières jalonne l'art de Baldung, qui a donné sur ce thème quatre dessins en clair-obscur et un tableau (cat. expo. Frankfurt, 2007, p. 50-73). La gravure est antérieure à ces oeuvres et elle s'offre comme une feuille plus facilement compréhensible et moins audacieuse, car, contrairement aux dessins, destinés à un petit cercle artistique ou humaniste, elle devait être diffusée auprès d'un public plus large. Elle concentre les stéréotypes sur les sorcières alors véhiculés par la culture savante et populaire. La mise en scène est à la fois chaotique et remarquablement construite. (S. Lepape, 2018). Voir les dessins RF 1083 et INV 18867. Bibliographie : Bartsch, 1808, t. 7, n° 55, p. 319 Reichel, 1926, p. 53-54 Hulftegger, 1949, p. 188 'L'Europe Humaniste', cat. exp. Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1954-1955, p. 113, n° 180 Hollstein German, 1954, t. 2, n° 235-2 cat. exp. Karlsruhe, 1959, n° 76 cat. exp. Paris, 1965-1966, p. 3, n° 9 ; M. Préaud in cat. exp. Paris, 1973, n° 43 Strauss, 1973, n° 32, p. 64 Mende, 1978, n° 16 cat. exp. Washington et New Haven, 1981, n° 18 S. Schade, 'Schadenzauber und die Magie des Körpers. Hexenbilder der frühen Neuzeit', Worms, 1983, pp. 54-61 Zika, 1989-1990, p. 22-33 Bartrum in cat. exp. Londres, 1995, n° 54-56 Gottfroh-Tajedine in cat. exp. Fribourg, 2001-2002, n° 30 Mende in cat. exp. Fribourg, 2001-2002, p. 1-93 Söding in cat. exp. Fribourg, 2001-2002, p. 41-45 Hults, 2005, p. 75-85 Brinkmann in cat. exp. Francfort, 2007, p. 70-72 P. Torres in cat. exp. Sao Paulo, MASP, 2012, p. 103 et 107-109 A. Gnann in cat. exp. Vienne, 2013-2014, n° 10 (avec bibliographie complète) Stijnman et Savage, 2015, p. 102. S. Lepape, "La Gravure en clair-obscur permet à l'artiste de nouvelles expérimentations" in Grande Galerie, automne 2018, n° 6, pp. 54-55, n°45, pp. 75 - 79 S. Söll-Tauchert in 'Hans Baldung Grien sacré / profane', H. Jacob-Friesen, J. Carrasco, J. Scherrer, cat. exp. Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle, 30 novembre 2019 - 8 mars 2020, Berlin - Munich, 2019, voir les n°152-161, pp. 316-331

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,377 m ; L. 0,26 m
Dimensions au trait carré : H. 0,377 m ; L. 0,26 m
Matière et technique
Gravure sur bois, une planche de trait noir, une planche de teinte grise
Inscription gravée sur le tronc : HGB 1510.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1510

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acheté par Louis Clément en janvier 1874 ; baron Edmond de Rothschild (1845-1934) ; don au musée du Louvre en 1935. Œuvre conservée dans le portefeuille n°50 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2016.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Chefs-d'oeuvre. Dessins et gravures du Cabinet Edmond de Rothschild. 1ère exposition temporaire, Paris, Musée du Louvre, 01/12/1959 - 31/01/1960
- Il était une fois Walt Disney. Aux sources de l'art des studios Disney, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 16/09/2006 - 15/01/2007
- Luzes do norte. Desenhos e gravuras do Renascimento Alemao na coleçao Barao Edmond de Rothschild, Sao Paulo, Museu de Arte de Sao Paulo (MASP), 17/10/2012 - 27/01/2013
- Le XVIe siècle européen. Gravures et dessins du Cabinet Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, 01/10/1965 - 01/01/1966
- Les donateurs du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 04/04/1989 - 21/08/1989
- Gravure en clair-obscur. Cranach, Raphaël, Rubens, Paris, Musée du Louvre, 17/10/2018 - 14/01/2019
- De forma Cerrada. Una biografia del Dibujo, Valence (Espagne), IVAM. Centre Julio Gonzalez, 30/11/2002 - 12/01/2003
Dernière mise à jour le 26.08.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances