Les porteurs de corselets avec un pilastre

Vers 1506
Mantegna, Andrea, gravé par
Numéro d’inventaire
3849 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 9380
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Mantegna, Andrea (1431-1506), gravé par
Ecole vénitienne

Propositions d'attributions :
MANTEGNA Andrea, atelier de
(Caroline Elam)

description

Dénomination / Titre
Les porteurs de corselets avec un pilastre
Triomphe (soldats portant des trophées)
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Cette composition en contrepartie de la sixième toile des Triomphes de Mantegna a été gravée sur la même planche que les 'Sénateurs'. Elle faisait partie du groupe de planches qui se trouvait en la possession du fils de l'artiste et devait être envoyé en France peu après. Cette estampe est la seule, parmi les épreuves des Triomphes, à comporter sur la droite un pilastre. Elle reprend peut-être un projet original de Mantegna pour l'encadrement architectural des triomphes. Le pilastre fut à son tour copié par Giovanni Antonio da Brescia dans une gravure d'ornement.
Cette œuvre est très proche de l'autre estampe des 'Porteurs de corselets' attribuée à G. Campagnola. Le dessin conservé à la National Gallery of Ireland (Inv. 2187) est plus proche de la version de Campagnola et cette gravure ne peut pas être considérée comme tirée du dessin. En revanche, les deux estampes ont toutefois pu être tirées du même dessin perdu de Mantegna car les physionomies sont très semblables et diffèrent sensiblement de celles du dessin de Dublin, qui pourrait être d'une parenté plus lointaine.
La composition principale de cette gravure est d'une qualité inférieure à celle de la version inachevée et l'on peut penser qu'elle a été exécutée plus tard.
Le tirage de l'estampe conservé au British Museum porte en bas à droite un monogramme que Martindale (1979) décrit comme semblable à 'celui qui figure sur la croupe du cheval dans la neuvième toile'. Ce tirage est le seul répertorié par S. Boorsch et D. Landau avec un filigrane italien. Ils en dénombrent cinq portant des filigranes français.
La composition principale de cette épreuve a été copiée et remise dans le sens initial par Giovanni Antonio da Brescia. (C. Elam, in cat expo 'Mantegna, 1431-1506', Musée du Louvre, Paris, 26 septembre 2008 - 5 janvier 2009, p. 388 et 395, n° 163.)

Bartsch, 1811, XIII, p. 236, n° 14 ; Kristeller, 1901, p. 279, n° 1; Hind, 1948, V, p. 23, n° 15b ; Martindale, 1979, p. 167, n° 61 ; Boorsch, 1992, n° 120 ; Lambert, 1999, n° 419 ; cat. exp. Madrid, 2004, p. 127, n° 11, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,275 m ; L. 0,321 m
Matière et technique
Rognée au trait carré

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1506

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°155 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2018.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Renaissance. Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530, Lens, Louvre-Lens, 12/12/2012 - 11/03/2013
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances