Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo A. Dequier
Musée du Louvre - Angèle Dequier
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo A. Dequier
Musée du Louvre - Angèle Dequier

Combat d'hommes nus

Vers 1460/1470
6813 LR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
6813 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 5766
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Antonio del Pollaiuolo (1429-1498), gravé par
Ecole florentine

description

Dénomination / Titre
Combat d'hommes nus
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 2e état
Description / Décor
Commentaire :
Différents historiens de l'art ont proposé plusieurs significations de la scène représentée sur cette estampe. Lamberto Donati la relie aux représentations médiévales de l'enfer. E. Panofsky l'identifie comme la première d'une série de trois scènes de l'histoire de Titus ManliusTorquatus, consul romain qui s'empare du torque d'un gaulois lors d'une bataille. J. G. Philipps interprète la scène comme un épisode de la légende de la 'Toison d'or' où les guerriers reviennent à la vie quand Jason montre la dent du dragon. Colin Eisler y voit un parallèle entre un ancien rite funéraire étrusque et une de commémoration de la mort d'un membre de la famille Médicis pour laquelle Antonio Pollaioulo travailla. Patricia Emison émet la possibilité qu'il s'agisse de la représentation du conflit moral entre la force physique et le salut des âmes, évoquées par les épis et les grappes des raisins qui entourent la composition.
Un seul premier état est conservé au Museum of Art à Cleveland. Les différences entre les états sont surtout visibles sur la cuisse droite du combattant qui brandit une hache dans la partie droite de la planche.

Bibliographie :
Bartsch, XIII, p. 202, n° 2 (Les Gladiateurs) ;
Ottley, 1816, p. 445, repr. (détail) ;
Cat. exp. Cambridge, 1915, p. 87, n° 25 ;
Hind, 1910, part. I, D. I, p. 190-192 ;
Hind, 1938-1948, part. I, D. I, p. 191, repr. pl. 264 ;
L. Donati, 1939;
J. G. Phillips, 1955, repr. pl. 52 et détails pp. 46-47 ;
cat. exp. Paris, 1965, p. 33-35, n° 24 ;
L. Amstrong Anderson, 'Copies of Pollaiuolo's Battling Nudes, Art Quaterly, vol. 31, 1968, p. 155-167;
Laurie Fusco (sous la dir. de Levenson, J. A., Oberhuber, K., et Sheehan, J. L.), dans cat. expo 'Early italian engravings from the National Gallery of Art', Washington, 1973, p. 63 à 80.
Partica Emison, 'The word made naked in Pollaiuolo's Battle of the nudes', dans Art History, vol. 13, n°3, septembre 1990;
Alison Wright, 1994, p. 131 à 146;
Alison Wright, 1998, p. 72 à 90;
Shelley Langdale, 'Battle of the Nudes. Pollaiuolo's Renaissance Masterpiece', Cleveland Museum of Art, 2002, (épreuve Rothschild, n° 13, pp. 74-75) ;
Pascal Torres, cat. exp. Madrid, 2004, p. 130-131, n° 14;
Alison Wright, dans cat. expo 'Pollaioulo Brothers : the arts of Florence and Rome', Yale University Press, 2004, p.176 à 183.
David Landau, 'Pollaiuolo's 'Battle of the Nudes', Print Quarterly, décembre 2003, vol. 20, n° 4, pp. 408-412, fig. 187.
Pascal Torres, cat. exp. 'Chefs d'œuvre de la renaissance Italienne du musée du Louvre. La collection Edmond Rothschild, CAFA Art Museum, Pékin 2010, p. 226 et 227, repr.
David Landau, 'Printmaking in the age of Lorenzo' dans 'From pattern to nature in Italian Renaissance drawing : Pisanello to Leonardo' (sous la direction de Lorenza Melli et Michael W. Kwakkelstein, Dutch University Institue for art history, Florence, 6-7 mai 2011.
Tommaso Mozzati, dans cat. expo. 'Leonardo da Vinci. Disegnare il fututo', Turin , Musei Reali, 15 avril- 14 juillet 2019, n °25, 367 et 368.
Repr. dans "Les œuvres du Louvre à travers le monde"[à voir aux Musées royaux, Turin], dans 'Grande Galerie. Le Journal du Louvre', Printemps 2019, n°47, p. 84

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,402 m ; L. 0,6 m
Matière et technique
Burin en manière large. Signée à gauche, sur une tablette : '.OPVS. / .ANTONII..POLLA / IOLI. FLORENT / TINI'

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1460/1470

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis par le baron Edmond de Rothschild en février 1872; don au musée du Louvre en 1935.
Oeuvre conservée auparavant dans le portefeuille n°254 du baron Edmond de Rothschild.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Leonardo da Vinci. Disegnare il futuro
Etape :
Galleria Sabauda, Turin, Italie - 15 avril - 14 juillet 2019
Organisée par : Galleria Sabauda (Turin, Italie)
- Renaissance. Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530
Etape :
Louvre-Lens, Lens, France - 12 décembre 2012 - 11 mars 2013
- Les premiers ateliers italiens de la Renaissance. De Finiguerra à Botticelli
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 07 juillet - 03 octobre 2011
- Chefs-d'oeuvre de la Renaissance italienne de la collection Edmond de Rothschild au musée du Louvre
Etape :
China Central Academy of Fine Arts Museum, Pékin, Chine - 14 novembre 2010 - 23 janvier 2011
- The Louvre and the Masterpiece
Etape :
High Museum of Art, Atlanta, Etats-Unis - 12 octobre 2008 - 25 janvier 2009
- Chefs-d'oeuvre de la collection Edmond de Rothschild. Dessins et estampes du XVème au XVIIIème siècle
Etapes :
Fundacion Juan March, Madrid, Espagne - 06 février - 30 mai 2004 - Sous le titre : Maestros de la Invencion de la Coleccion Edmond de Rothschild del Museo del Louvre
Organisée par : Fundacion Juan March (Madrid, Espagne)

Musée du Louvre, Paris, France - 07 octobre 2004 - 10 janvier 2005
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Les donateurs du Louvre
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 04 avril - 21 août 1989
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- La gravure italienne au Quattrocento et au début du Cinquecento. II. Florence et le Nord de l'Italie. Sixième exposition temporaire du cabinet Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 23 mars - 03 mai 1965
- Chefs-d'oeuvre. Dessins et gravures du Cabinet Edmond de Rothschild. 1ère exposition temporaire
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 décembre 1959 - 31 janvier 1960
- Chefs-d'œuvre de la Collection Edmond de Rothschild du Musée du Louvre. Dessins et gravures
Etape :
Musée de l'Orangerie, Paris, France - 01 mai - 01 juin 1954
- Cent incunables de la Collection d'estampes Edmond de Rothschild
Etape :
Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris, France
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances