Panneau d'ornements avec un homme et deux aigles chimériques

MAITRE DE 1527, gravé par
Numéro d’inventaire
8349 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 4574
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.6, p.29
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAITRE DE 1527 (Actif vers 1522-Actif vers 1531), gravé par
Ecole des anciens Pays-Bas

description

Dénomination / Titre
Panneau d'ornements avec un homme et deux aigles chimériques
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Cette estampe appartient probablement à une série de planches conçues comme répertoire de modèles décoratifs pour la sculpture en bas relief (en pierre, bois ou métal) ou pour de la glyptique, ainsi que tend à l'indiquer le traitement du fond en lignes horizontales. Le type de panneau semble proche, d'une part, de certaines compositions réalisées par Lucas de Leyde (Bartsch, VII [1808], p. 427, no 161 ; Hollstein [Dutch and Flemish], XVI, p. 181) ou par Sebald Beham (Bartsch, VIII (1808), p. 216, n° 234 ; Hollstein [Dutch and Flemish], III, p. 141, n° 239, voir L 29 LR/305 Recto) et, d'autre part, de ceux gravés par Enea Vico, par exemple ceux qui font partie d'une série de « frises enrichies de foliages et de rinceaux d'ornements, faites pour la plus grande partie d'après l'antique», où les feuilles les plus proches, en revanche, par leur structure symétrique de la composition, ne présentent au centre que le visage sans corps (masque ou crâne de bœuf) sur un fond densément hachuré. Les rinceaux sont quant à eux très proches des bas-reliefs antiques qui les ont évidemment inspirés. (L. Aldovini in cat. exp. 'Masques, mascarades, mascarons', Paris, Musée du Louvre, 2014, p. 232, n°71)
Bibliographie:
Reynard, s.d., I, pl. 8 ; Nagler, II, p. 1088 n° 3116.19 ; Hollstein (Dutch and Flemish), XIII, p. 43, n° 19 ; Byrne, 1981, p. 59, n° 57.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,143 m ; L. 0,243 m
Matière et technique
Burin. Papier filigrané : une main ouverte avec quatre doigts serrés et fleurie, non répertorié mais proche du type décrit par Briquet aux nos 11417 et suivants (documentés en France, en Allemagne et aux Pays-Bas).

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Masques, mascarades, mascarons, Paris, Musée du Louvre, 19/06/2014 - 22/09/2014
Dernière mise à jour le 24.09.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances