La jardinière

DEMARTEAU Gilles, gravé par
Numéro d’inventaire
19405 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 19582
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.61
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
DEMARTEAU Gilles (1722-1776), gravé par
Ecole française
gravé d'après BOUCHER François

description

Dénomination / Titre
La jardinière
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Cette œuvre est le pendant de "La fermière" d'après Huet. Il s'agit du portrait de Madame Favart dans le rôle de Ninette, personnage de la comédie en deux actes "Caprice amoureux" ou "Ninette à la Cour". Elle fut représentée le 12 février 1755. D'autres représentations de ce personnage apparaissent sur la vignette réalisée par Le Bas (6003 LR et 18818 LR). La Live de Jully la grave en grand format (18757 LR) et le même Demarteau fait une gravure aux deux crayons numérotée 470 (19282 LR) avec un changement d'attitude très léger. (P. Jean-Richard, Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Paris 1978, p. 218 et 220, n°835).
De Leymarie, 1896, p. 118, n°470
Roux, 1949, VI, p. 464, n°470

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,288 m ; L. 0,214 m
Dimensions au trait carré : H. 0,274 m ; L. 0,208 m
Matière et technique
Manière de crayons sanguine et noir, impression au repérage. Signée en bas à gauche : "Boucher del.", à droite : "Demarteau sculp". En bas, au centre: " A Paris chés Demarteau Graveur rue de la Pelterie a la Cloche N°470".

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- La gravure française en couleurs au XVIIIème siècle, Paris, Musée de l'Orangerie, 01/12/1938
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances