Scène de sérénade italienne montrant un comédien jouant du luth

1544 DR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
1544 DR/ Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.14
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME FRANCAIS
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Scène de sérénade italienne montrant un comédien jouant du luth
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV
Type d'objet
Dessin
Description / Décor
Commentaire :
Une dame écoute à la fenêtre de sa maison, dont le battant s'ouvre traditionnellement par le haut dans ce genre de décor (Comme dans le tableau anonyme intitulé 'Sérénade comique' daté lui aussi de la fin du XVIe siècle, conservé au Scenkonstmuseet à Stockholm. Pour une composition similaire, voir la 'Sérénade de Schapin et Spineta' tirée du recueil de collages de plumes d'oiseaux du jardinier milanais Dionisio Minaggio de 1618, pl. 110 (Montréal, McGill University Library, Rare books and special collections, folio ORHQ M66)). S'agit-il d'un zanni à l'italienne, ce que tendrait à suggérer ce costume trop ample avec ses pantalons trop courts, de même que le béret orné d'une plume de faisan ? Ou encore d'un farceur français qui porte une barbe et un béguin enfantin, comme Agnan Sarat (ou Sirat), actif à cette époque et réputé pour sa « laide trogne » enfarinée ? Si l'on ne sait ce qu'il porte à la taille en plus de son épée (batte, rouleau à pâtisserie, seringue à clystère...), on arrive à lire les paroles de la chanson, qui reprend, dans un italien approximatif, le proverbe 'Amor di donna e vin di fiasco, la sera è buono et la mattina è guasto', l'amour des femmes est comme le vin en bouteille, bon le soir, éventé le matin. (M. Bouffard, dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p.150-151, cat. 46).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,265 m ; L. 0,185 m
Matière et technique
Plume et encre rose, pinceau et encre noire, lavis gris et aquarelle. Annotations au recto, à l'encre rose, en haut à droite : a mour del donne / et vino del fiasque. Proverbe réécrit sur le luth.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Claude Pioche sieur du Rondray, 1733; Gilbert Paignon-Dijonval, 1810; Charles-Gilbert, Vicomte de Morel-Vindé, sa vente, 1819; Samuel Woodburn, Londres ; Colnaghi ; acquis par Danlos pour Edmond de Rothschild en 1889 ; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome I - 1542 DR à 1603 DR

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- En scène ! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 28 octobre 2021 - 31 janvier 2022
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 23.11.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances