La Justice

Antonio del Pollaiuolo, attribué à
Numéro d’inventaire
143 Ni/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 2250
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.9, p.44
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Antonio del Pollaiuolo (1429-1498), attribué à
Ecole florentine
(Blum, André, 1933)

Anciennes attributions :
POLLAIUOLO Antonio

Propositions d'attributions :
FINIGUERRA Maso, gravé par
(Phillips, 1955)
POLLAIUOLO Antonio, gravé d'après
(Phillips, 1955)

description

Dénomination / Titre
La Justice
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Blum attribue ce nielle à A. Pollaiuolo. Dans le bas de la figure allégorique apparaissent les armoiries de la famille Orsini, pour laquelle A. Pollauiolo travaille comme orfèvre (lettre adressée en juillet 1494 à Gentile Orsini). Ce sujet fut traité d'une façon analogue par cet artiste dans une peinture représentant la Justice conservée à la galerie des Offices. Le papier porte des traces de cassures horizontales dans le haut et le bas.
Phillips compare cette œuvre à la plaquette représentant Moïse en argent repoussé qui décorait la croix exécutée pour le baptistère de Florence datée entre 1457 et 1459 conservée aujourd'hui au musée dell'Opera del Duomo. D'après des comparaisons stylistiques, il pense que le nielle serait fait d'après un dessin de Pollaiuolo. Le panneau peint représentant la Justice œuvre de Piero de Pollaiuolo exécuté vers 1470 pour la salle d'audience de la Mercatanzia à Florence semble être une version tardive et davantage mature de la composition de l'allégorie de la justice. Pour ce spécialiste, cette composition serait la première d'une série de nielles réalisés en collaboration entre Maso Finiguerra et Antonio Pollaioulo entre 1459 et 1464.

Bibliographie : Dutuit 425
A. Blum, 'Les nielleurs du Quattrocento et Maso Finiguerra (Gazatte des Beaux-Arts, 1933)
A. Blum, 'Les nielles du Quattrocento', Musée du Louvre, Cabinet d'estampes Edmond Rothschild, Paris, Compagnie des Arts photomécaniques, 1950, p. 14, n°34.
J. G. Phillips 'Early Florentine Designers and Engravers', Harvard University press, Cambridge, Massachussets, 1955, p. 13, repr. pl. 10 A;
Levenson, J. A., Oberhuber, K., et Sheehan, J. L., 'Early italian engravings from the National Gallery of Art', Washington, 1973, p. 4 et 5.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,093 m ; L. 0,061 m
Dimensions au trait carré : H. 0,089 m ; L. 0,057 m
Matière et technique
Nielle sur papier. Epreuve unique.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Provenance : Vente collection Salamanca, 1869.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Nielles Tome X (137 Ni. à 150 Ni.)
L 11 LR

Expositions

- Les premiers ateliers italiens de la Renaissance. De Finiguerra à Botticelli, Paris, Musée du Louvre, 07/07/2011 - 03/10/2011
- La gravure italienne au Quattrocento. I - Florence. Troisième exposition temporaire du Cabinet Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, 01/04/1961 - 01/07/1961
- Les incunables de la Collection Edmond de Rothschild du Musée du Louvre, Paris, Musée national de l'Orangerie des Tuileries, 16/03/1957
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances