plaquette ; coffret ; incrustation

Date de création/fabrication : Bas Empire (attribution d'après style) (300 - 399)
Lieu de découverte : inconnu
Actuellement visible au Louvre
Salle 178
Aile Denon, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 17189
Autre numéro d'inventaire : AF 6294
Autre numéro d'inventaire : X 5341

description

Dénomination / Titre
Dénomination : plaquette ; coffret (?, élément de) ; incrustation (?)
Description / Décor
Décor : Aphrodite (debout, nu, soutenant son sein, collier à pendentif, voile)
Etat de l'oeuvre : incomplet ; sans partie inférieure ; sans pieds

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10,24 cm ; Largeur : 5,05 cm ; Epaisseur : 2 cm
Matière et technique
Matériau : os
Technique : sculpture = sculpté, bas-relief saillant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Bas Empire (attribution d'après style) (300 - 399)
Lieu de découverte
inconnu

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de comité/commission : 05/11/1945
date du conseil : 08/11/1945
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [OMER] Salle 178 - Tissus d'ameublement d'Égypte, Vitrine 2

Bibliographie

- Bel, Nicolas ; Giroire, Cécile ; Gombert, Florence ; Rutschowscaya, Marie-Hélène. L'Orient romain et byzantin au Louvre. Arles ; Paris, Actes Sud ; Louvre éditions, 2012. , p. : 135, fig. 103 p. 135
- Caubet, Annie ; Gaborit-Chopin, Danielle (éd.). Poplin, François ; Delange, Élisabeth ; Dureuil, Jean-François. Ivoires : De l'Orient ancien aux temps modernes. [Exposition, Paris, Musée du Louvre, 23 juin-30 août 2004]. Paris, Réunion des musées nationaux, 2004. 1 vol., 191 p., p. : 97-98, p. 96, n° 106
- Vandier, Jacques. Nouvelles acquisitions au musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes. Bulletin des musées de France, 1946, XI-1, p. 7-10. , p. : 10
Dernière mise à jour le 12.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances