stèle cintrée

-720 / -715 (Ouahkarê Bocchoris)
Lieu de découverte : petits souterrains (Sérapéum = Sérapéum de Memphis->Saqqara-Nord->Saqqara) (extrémité nord des petits souterrains.)
IM 2704 ; N 421 ; Cat. 92 ; S 2002 ?
Département des Antiquités égyptiennes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : IM 2704
Autre numéro d'inventaire : N 421
Numéro catalogue : Cat. 92
Numéro d'usage : S 2002 ?

description

Dénomination / Titre
Dénomination : stèle cintrée
Description / Décor
Décor : scène d'adoration ; homme (debout, adorant) ; Apis (taureau, couché, linceul, cornes disquées, uraeus) ; disque solaire ailé (dans le cintre)
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
date
formules rituelles
Noms et titres
Ânkhounnéfer (serviteur-by) ; Apis

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 18 cm ; Largeur : 11,5 cm ; Epaisseur : 4,5 cm
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : peinture

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Ouahkarê Bocchoris (an 6) (contexte de fouilles) (-720 - -715)
Date de découverte
25 février 1852
Lieu de découverte
petits souterrains (Sérapéum = Sérapéum de Memphis->Saqqara-Nord->Saqqara) (extrémité nord des petits souterrains.)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1852
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Porter, Bertha ; Moss, Rosalind L.B., Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Texts, Reliefs, and Paintings, 3.2, Memphis. Saqqâra to Dahshûr, Oxford, Griffith Institute, Ashmolean Museum, 1979, p. 789
- Malinine, Michel ; Posener, Georges ; Vercoutter, Jean, Catalogue des stèles du Sérapéum de Memphis, 1, Textes et planches, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Editions des Musées Nationaux, 1968, p. 76, pl. 26, n° 92
Dernière mise à jour le 17.11.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances