© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
dessous © 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps

bague en anneau à extrémités enroulées ; bague à chaton cerclé ; scaraboïde

-1786 / -1295(?) (Deuxième Période intermédiaire ; XVIIIe dynastie)
E 3601 ; Fould n°746
Département des Antiquités égyptiennes
Actuellement visible au Louvre
Salle 330
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 3601
N° vente : Fould n°746

description

Dénomination / Titre
Dénomination : bague en anneau à extrémités enroulées ; bague à chaton cerclé ; scaraboïde
Description / Décor
Décor : enfant (debout, mèche de l'enfance) ; Maât ; scorpion ; uraeus (disque solaire)
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique (3 colonnes)
Nature du texte :
groupe Anra

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 3,25 cm
Matière et technique
Matériau : or, stéatite

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Deuxième Période intermédiaire ; XVIIIe dynastie (attribution d'après style) (-1786 - -1295)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Beugnot, Gustave Adolphe (Collectionneur) (Vente de la collection Beugnot (mai 1840))
Fould, Louis (Vendeur ; Collectionneur)
Mode d’acquisition
achat en vente publique
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1860
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AE] Salle 330 - La parure, Vitrine 5

Bibliographie

- Leclant, Jean, Les pharaons, 1, Le temps des pyramides, Paris, Gallimard, (L'univers des formes), 1978, fig. 222 p. 231
- Catalogue de la précieuse collection d’objets d’art, d’antiquités et de tableaux de feu M. Louis Fould, [Vente, Paris, 29 rue de Berry, 04/06/1860 et jours ss, Me Charles Pillet], p. 34, n° 746
Dernière mise à jour le 23.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances