© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /
© 2003 Musée du Louvre /

Arrotino

Date de création/fabrication : 1684
Lieu de provenance : Florence (Italie)

Actuellement visible au Louvre
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 1853
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Arrotino
Autre titre : Le Scythe écorcheur
Type d'objet
statue
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Aurait été signée : G.B. FOG. F ; MDCLXXXIV

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,1 m ; Largeur : 1,05 m ; Profondeur : 0,51 m
Matière et technique
marbre

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1684
Lieu de provenance
Florence (Italie)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Copie de la statue antique de la Galerie des Offices de Florence, connue à Rome au XVIe siècle, acquise en 1578 par le cardinal de Médicis, pour la villa Médicis et envoyée à Florence en 1677. Exécutée à Florence avec les statues du Bacchus, du Faune et du Sanglier, sur l’ordre de François Michel Le Tellier (1639-1691), marquis de Louvois, pour Louis XIV en 1684 (lettre de Louvois à La Teulière, directeur de l’Académie de France à Rome, du 11 janvier 1684). Arrivée en France en 1685. Dans l’inventaire des collections royales, vers 1695, située à Versailles à l’escalier du perron nord (attribuée à Fremery, par suite d’une erreur de lecture de l’abréviation). Pendant de la Vénus accroupie de Coysevox. Dans l’inventaire de 1722, l’attribution à Frémery est rejetée. Portée de Versailles au jardin des Tuileries le 25 mai 1872, remplacée à Versailles par la fonte en bronze de Keller. Placée au parterre du bassin circulaire près de la terrasse au bord de l’eau de 1872 à 1992. Entrée au Louvre le 6 mai 1992.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
entrée
Date d’acquisition
date : 25/05/1872
date d'arrivée au Musée : 06/05/1992

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [SCULPT] Sculptures italiennes des collections royales - Escalier Mollien, [SCULPT] Escalier Mollien haut

Bibliographie

- Maral, Alexandre ; Carpentier-Vanhaverbeke, Valérie, Antoine Coysevox (1640-1720). Le sculpteur du Grand Siècle, Paris, Arthena, 2020, p. 114, fig. 110
- Bresc-Bautier, Geneviève, sous la direction de (dir.), Bormand, Marc ; Gaborit, Jean-René ; Guillot de Suduiraut, Sophie ; Lafabrie, Michèle ; Le Pogam, Pierre-Yves ; Tupinier-Barrillon, Béatrice ; Leroy-Jay Lemaistre, Isabelle ; Scherf, Guilhem, Les Sculptures européennes du Musée du Louvre: Byzance, Espagne, îles Britanniques, Italie, Anciens Pays-Bas et Belgique, pays germaniques et de l’Europe de l’Est, pays scandinaves, Antiques restaurées et copies d’antiques, Paris, Somogy, éditions d'art ; Musée du Louvre éditions, 2006, p. 150, ill. 150
- Gaborit, Jean-René dir., Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du département des Sculptures (1992-1995), Paris, 1996, p. 153
- Brejon de Lavergnée, Arnauld, « Lettres inédites de Louvois conservées à Vincennes, le rôle de l’Académie de France à Rome et les acquisitions d’œuvres d’art  », Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français (BSHAF), 1995 [1996], 135-153, p. 142, 144
- Bresc-Bautier, Geneviève ; Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, 2, Paris, 1986, p. 192-193, n° 158
- Lankheit, Klaus, Florentinische Barockplastik, die Kunst am hofe der letzen, Medici 1640-1743, Munich, 1962, p. 72, 48, 234, 254, 257, 268
- Charageat, Marguerite ; Benoist, Luc, Catalogue des sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Paris, 1931, p. 45, n° 4
- Alazard, J., « Sur quelques copies d'objets d'art des collections florentines envoyées à Versailles de 1684 à 1687 », Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1925, 22-26, p. 22-26
- Alazard, J., L'abbé Luigi Strozzi, corrspondant artistique de Mazarin de Colbert, de Louvois et de La Teulière, Paris, Bibliothèque de l'Institut français de Florence, Université de Grenoble, 1ere sétie, t. VIII, 1924, p. 48, 131, 134, 139, 145, 146, 148, 149, 150 
- Dezallier d'Argenville, Antoine-Nicolas, Voyages pittoresques des environs de Paris ou descriptions des Maisons royales, châteaux et autres lieux de plaisance situés à quinze lieux aux environs de cette ville, Paris, 1755, p. 114
- Thomassin, Simon, Recueil des figures, groupes, thermes, fontaines, vases et autres ornements tels qu'ils se voient à présent dans le château et parc de Versailles, 1723, n° 46
- Piganiol de La Force, Jean-Aymar, Nouvelle description des chasteaux et parcs de Versailles et de Marly, contenant une explication historique de toutes les peintures, tableaux, statues, vases et ornemens qui s’y voient, Paris, 1701, p. 1738, t. II, p. 321
- Jouin, Henry, « Jardins des Tuileries », dans Inventaire des Richesses d’Art de la France, 4, 1913 [daté 28 janvier 1904], p. 207- 256 et 52 p. (daté 28 janvier 1904), p. 235, n° 70
- Soulié, Eudore, Notice du Musée national de Versailles, Paris, 1880-1881,

Bibliographie de comparaison

- Queyrel, François, « Statue d'un barbare vaincu (Monument pergamien : IIIe ou IIe siècle avant J. C.) », Impressions du Musée Granet, 1, Mars 1988, 1988, p. 11-15

Expositions

- Launen des Olymp.Der Mythos von Athena, Marsyas und Apollo, Francfort (Allemagne), Städtische Galerie Liebieghaus, 22/05/2008 - 21/09/2008
Dernière mise à jour le 17.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances