© 1971 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© Musée du Louvre
© 1971 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© 1997 Musée du Louvre /
© Musée du Louvre

Porte décorée d’oiseaux, d’un serpent (?), de rinceaux, de palmettes et d’entrelacs

Date de création/fabrication : 1100 - 1125
Lieu de provenance : prieuré Sainte-Cécile d'Estagel (France->Saint-Gilles-du-Gard->prieuré)

Actuellement visible au Louvre
Salle 200
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2141
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Porte décorée d’oiseaux, d’un serpent (?), de rinceaux, de palmettes et d’entrelacs
Titre d'usage : Porte d'Estagel
Ancien titre : Portail décoré de palmettes et d'oiseaux stylisés
Type d'objet
portail
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 4,425 m ; Largeur : 3,65 m ; Hauteur : 2,35 m ; Largeur : 1,61 m ; Hauteur : 0,815 m ; Largeur : 1,61 m ; Hauteur : 0,52 m ; Largeur : 2,02 m ; Profondeur : 0,265 m
Matière et technique
pierre calcaire gréseuse

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1100 - 1125
Lieu de provenance
prieuré Sainte-Cécile d'Estagel (France->Saint-Gilles-du-Gard->prieuré)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Portail autrefois ouvert dans la première travée, au sud, de la nef de l'église du prieuré bénédictin Sainte-Cécile d'Estagel à Saint-Gilles-du-Gard (Gard), dépendant de l'abbaye de Saint-Gilles-du-Gard. Eglise consacrée en 1118, incendiée en 1703 par les Camisards, désaffectée et incorporée plus tard à des bâtiments de ferme. Devenue bien national à la Révolution et vendue en 1791. Portail démonté et vendu en 1930 par l'entremise de Blanc, antiquaire à Nîmes. Commerce d'art, Aix-en-Provence (Jacques Couëlle). Acquis, en 1932, avec la participation de la Caisse nationale des Monuments historiques (conseil d'administration de la Caisse nationale des Monuments historiques du 3 juin 1932).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat avec participation
Date d’acquisition
date de comité/commission : 04/02/1932
date de comité/commission : 25/02/1932
date de comité/commission : 14/04/1932
date de l'arrêté/décision : 02/07/1932
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [SCULPT] Salle 200 - Porte d'Estagel - La sculpture du 6e au 12e siècle

Bibliographie

- Vitry, Paul. La Porte d'Estagel. Bulletin des musées de France, 6e année. février 1934, n°2, 42. , p. : 42
- Jean-René Gaborit (éd.). Gaborit-Chopin, Danielle ; Durand, Jannic ; Gaborit, Jean-René, sous la direction de. L'art roman au Louvre. [Collection "Trésors du Louvre"]. Paris, Fayard - Musée du Louvre éditions, 2005. , p. : 52-53, 32-33
- Baron, Françoise. Musée du Louvre - Sculpture française - I - Moyen Age. Paris, 1996. , p. : 45, [44]
- Vandersall, Amy L.. Five "romanesque" portals: questions of attribution and ornament. Metropolitan Museum Journal, 18. 1983, 129-139. Disponibilité : http://resources.metmuseum.org/resources/metpublications/pdf/Five_Romanesque_Portals_Attribution_and_Ornament_The_Metropolitan_Museum_Journal_v_18_1983.pdf. , 7
- Saint-Jean, Robert. Languedoc roman. Le Languedoc méridional. Zodiaque, La nuit des temps, 1975. , p. : 288-290
- Buholzer, Jean-François. Notes sur quelques églises romanes du Gard. Annales du Midi, 1962, p. 126-128 et 131-132. , p. : 126-128 et 131-132
- Aubert, Marcel ; Beaulieu, Michèle. Musée national du Louvre. Description raisonnée des Sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes, t. 1, Moyen Âge. Paris, 1950. 311 p, , 14
- Vitry, Paul. Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Supplément avec notice historique sur les collections de Sculptures modernes. Paris, 1933. 103 p.. , 1555
Dernière mise à jour le 08.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances