© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Génie funéraire tenant une épée et des gantelets provenant du tombeau de Dominique de Vic

Date de création/fabrication : vers 1611
Lieu de provenance : église (France->Ermenonville)

Actuellement visible au Louvre
Salle 215
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 4674
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Prieur, Barthélémy (Berzieux, 1536 - Paris , 1611), ?
Dupré, Guillaume (Sissone, vers 1574 - Paris, 1647), ?
France

description

Dénomination / Titre
Titre : Génie funéraire tenant une épée et des gantelets provenant du tombeau de Dominique de Vic
Type d'objet
haut-relief
Description / Décor
haut-relief d'applique mutilé. Les pieds et toute la partie gauche du visage manquent.
Selon le dessin de Roger de Gaignières, le génie se trouvait dans l'encadrement architectural du cénotaphe. Au centre, dans une niche ovale se trouvait le buste du défunt, de part et d'autre des colonnes deux petits génies, l'un tenant le casque, et celui-ci tenant l'épée et les gantelets.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,6 m ; Largeur : 0,28 m ; Profondeur : 0,2 m
Matière et technique
marbre blanc

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1611
Lieu de provenance
église (France->Ermenonville)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Provient du cénotaphe de Dominique de Vic, commandé par Méry de Vic, fils du modèle, érigé dans le chœur de l’église d'Ermenonville (Oise), par marché passé le 14 février 1611 avec le sculpteur Barthélemy Prieur († octobre 1611), beau-père de Dupré. Saisie révolutionnaire placée au dépôt des Petits-Augustins, le 7 mai 1794. Musée des Monuments français, 1795-1807. Sur réclamation du 10 mai 1806, restitué au marquis René-Louis de Girardin (1735-1808), descendant du modèle et propriétaire du château d'Ermenonville, par ordonnance ministérielle du 10 avril 1807. Vendu à l'État par un descendant de ce dernier, le 10 février 1890. Entré au Louvre le 5 mars 1890. Déposé au musée des Beaux-Arts et de la dentelle à Calais, de 1968 au 15 mai 1994.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 23/11/2001
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [SCULPT] Salle 215 - Ligier Richier (vers 1500-1567) - Collections d’étude, Vitrine 03

Bibliographie

- Gaborit, Jean-René, sous la direction de, Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du département des Sculptures (1996-2001), Paris, 2002, p. 28-29, n° 10
Dernière mise à jour le 06.04.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances