Diptyque : Vierge glorieuse ; Crucifixion

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1330 - 1350
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 9960
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Diptyque : Vierge glorieuse ; Crucifixion
Type d'objet
diptyque
Description / Décor
Chacune des deux scènes est placée sous un grand arc trilobé retombant sur des consoles, surmonté d’un tympan souligné de crochets simples, les écoinçons étant occupés par deux rosaces quadrilobées dont le centre est protubérant.
A gauche, un Ange surgit du haut de l’arc pour couronner la Vierge. Celle-ci, hanchée, se penche vers l’Enfant qui tient une pomme. Elle est vêtue d’une robe tombant sur ses pieds en plis obliques parallèles et d’un ample manteau court, passant sur sa tête pour revenir sous le bras gauche en une longue courbe. Deux Anges, portant des chandeliers (auxquels manquent les chandelles), se tiennent de part et d’autre ; leurs ailes sont sculptées sur le fond de la plaque.
Sur le second feuillet, le Christ est fixé sur la croix par trois clous ; couronné, les genoux fléchis, il est vêtu d’un perizonium qui retombe sur la droite en une chute savante. La Vierge et saint Jean s’écartent de la croix dans un même mouvement en arc de cercle. Deux petits Anges tenant la lune et le soleil apparaissent, en buste, au-dessus des traverses horizontales de la croix.
L’iconographie est semblable à celle du diptyque OA 2601 mais le travail est ici d’une qualité tout à fait exceptionnelle. Le relief est assez accentué, les fonds sont minces. La simplicité puissante des architectures met en valeur l’aisance et la souplesse des drapés ; la fermeté des visages bien structurés, empreints de gravités, contraste avec les lignes ondoyantes que dessinent les corps des personnages. La figure de la Vierge, penchée vers l’Enfant avec une tendre attention dans un mouvement sinueux très élaboré, souligné par les courbes de ses drapés, reste une des plus remarquables créations des ivoiriers parisiens de cette période.
Inscriptions
Inscription :
au revers "OA 9960" à l'encre rouge sur les 2 volets

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 13,3 cm ; Largeur : 8,8 cm ; Epaisseur : 1,1 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant
Technique : polychrome (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille->peint = peinture) (traces de polychromie)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1330 - 1350
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 18/02/1961
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Castronovo, Simonetta ; Crivello, Fabrizio ; Tomasi, Michele, Collezioni del Museo Civico d'Arte Antica di Torino. Avori medievali, [Turin, Museo civico d'Arte Antica], Turin, L'artistica Editrice, 2016, p. 110, fig. p. 110
- Williamson, Paul ; Davies, Glyn, Medieval Ivory Carvings, I-II, 1200-1550 Part I et II, Londres, V§A Publishing, 2014, p. 133, 261, 268, 423
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 403-404, n° 162
- Baron, Françoise (dir.), Les Fastes du gothique, le siècle de Charles V, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand-Palais, 9 octobre 1981 - 1er février 1982), Paris, Réunion des musées nationaux, 1981, n° 152
- Randall, Richard H., Jr, « A Parisian Ivory carver », The Journal of the Walters Art Gallery, 38, 1980, p. 60-69, fig. 3
- Gaborit-Chopin, Danielle, Ivoires du Moyen Age, Fribourg, Office du Livre, 1978, n° 235
- Landais, Hubert, « La donation Mège au musée du Louvre. Département des objets d'art », La Revue du Louvre et des musées de France, 3, 1961, p. 108-112, p. 110-111, fig. 4 p. 111
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, p. 218 (tome I), pl. XCV (tome III), n° 537 (tome II)
Dernière mise à jour le 14.04.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances