empreinte d'intaille

Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XVIIIe s. ap. J.-C. ; 4e quart XIXe s. ap. J.-C. (Réalisé entre 1796 et la fin du XIXème siècle (avant 1905, date vraisemblable du don de la collection par E. Soldi).
Pourrait avoir été exécuté d'après les matrices en verre que Bartolomeo Paoletti a réalisées en 1796-1797 dans le cadre d'un projet d'échange d'empreintes de gemmes orchestré par Napoléon Bonaparte et Tommaso Puccini entre le musée de Florence et le Cabinet du Musée national de Paris.) (1775 - 1900)
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : Gy 3267
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : empreinte d'intaille
Désignation : Tirage intégral d'une empreinte d'intaille : portrait de femme de profil portant un voile et un diadème. Inscription dans le champ devant le cou du personnage et derrière la tête. Identifiée comme Livie.
(Italie - Florence : Musée archéologique - N° inv. 14996.
Intaille - Cornaline.
Portrait de femme de profil portant un voile et un diadème. Inscription dans le champ devant le cou du personnage et derrière la tête. Identifiée comme Livie.
L'inscription est signalée comme moderne.
)
Œuvre originale
original conservé à (Florence musée archéologique)
Description / Décor
Décor : Livie (tête, de profil, vers la droite, portrait, voile, diadème)

Etat de l'oeuvre : entier
Inscriptions
Langue :
latine
Nature du texte :
légende (contenu du texte->formule diverse)
Onomastique
LIV Aug(Livia Augusta)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,95 cm ; Largeur : 2,3 cm ; Hauteur avec accessoire : 2,95 cm
Matière et technique
Matériau : plâtre
Technique : tirage plein (moulage)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XVIIIe s. ap. J.-C. ; 4e quart XIXe s. ap. J.-C. (Réalisé entre 1796 et la fin du XIXème siècle (avant 1905, date vraisemblable du don de la collection par E. Soldi).
Pourrait avoir été exécuté d'après les matrices en verre que Bartolomeo Paoletti a réalisées en 1796-1797 dans le cadre d'un projet d'échange d'empreintes de gemmes orchestré par Napoléon Bonaparte et Tommaso Puccini entre le musée de Florence et le Cabinet du Musée national de Paris.) (1775 - 1900)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 2002
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 08.03.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances