© 2006 Musée du Louvre / Claire Tabbagh
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2006 Musée du Louvre / Claire Tabbagh
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Croix

Date de création/fabrication : 3ème quart du XIIIe siècle (1258 ; Hégire : 656)
Lieu de provenance : Iran (Monde iranien - Caucase) ; Kashan (Monde iranien - Caucase->Iran)

Actuellement visible au Louvre
Salle 186
Aile Denon, Niveau -2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MAO 549

description

Dénomination / Titre
Dénomination : Croix (Élément d'architecture, décor intérieur et extérieur, huisserie->Décor architectural->Carreau de revêtement)
Titre : Croix
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
الا فوق الغرام لنا غرام/ تناضر غرم طال به الطلام/ نسیم الریح من انفاس روحی/ علیک کما علی مسلمی سلاحی/ نعم قد قیل طول العهد منسیی/ فطال العهد و انتکث الزمام
lu par Maryam Kolbadinejad-2014
Le premier poème est en arabe, suivi de deux quatrains en persan.
Selon Abdullah Ghouchani, ce carreau ne proviendrait pas de Varamine.
Nature du texte : Poésie (Texte littéraire)
Langue : arabe
Type d'écriture : Naskh
Positionnement de l'inscription : une ligne, sur le pourtour

Inscription :
+ دانی که چراست ای پسندیده من / پر اشک دو دیده ستم دیده من / می بکشاند ز آرزوی لب تو / آب از دهن مردمک دیده من
+ وز یاد تو (...) صبح دمی (خرم- نخفتم?) / وز بوی تو در باد صبا (اوردم ?) / گریان همه حال رنجور (افکندم?) / وز دست غم عشق تو (رستم?) دیدم
+ فی جمادی الاخر سنه سته و خمسین و ستمائه
lu par Maryam Kolbadinejad-2014
M.K. attribue le premier quatrain persan à Reza od-Din Neyshaburi
Translittération : dānī ka čirā-st ay pasandīda-yi man / pur ašk dū dīda-yi sitam-dīda-yi man / mī-bikišānad zi ārizūyi lab-i tū / āb az dahan-i mardumak-i dīda-yi man + ū zi yād-i tū (..) subḥ damī (ẖaram - naḥuftam?) / ū zi bū-yi tū dar bād-i ṣabā (āvurdam) / girīān hama ḥāl-i ranǧūr (afkandam) / ū zi dast-i ġam-i ʿišq-i tū (rust-am) dīdam + fī ǧumādā al-āẖir sanat sitta wa ḥamasīn wa sittumiʾa
Traduction : Sais-tu, Ô, toi qui m'a plu / pourquoi mes deux yeux oppressés sont remplis de larmes / Passionnés du désir de retrouver tes lèvres / mes yeux font sortir de l’eau de la bouche de mes pupilles
+ Une nuit que, dans le souvenir de toi, à l'aube je ne pouvais dormir / Le zéphyr du matin m'a apporté ton parfum / et m'a jeté dans un état de souffrance et de pleurs / Alors je me suis libéré du chagrin de t'aimer + Durant le mois de Jumada le second de l'an 656 (1er quatrain : A.-S. Daure, d'après Bahrami (p.96-97 Carreaux)-2017
2e quatrain : A.-S. Daure-2017)
Nature du texte : Poésie (Texte littéraire)
Langue : persan
Type d'écriture : Naskh
Positionnement de l'inscription : Une ligne, sur le pourtour

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Epaisseur : 2,1 cm ; Largeur : 31,1 cm ; Longueur : 31 cm ; Poids : 1,246 kg
Matière et technique
Matériau : Céramique
Matériau/Technique : Céramique (pâte siliceuse), décor de lustre métallique sur glaçure opacifiée

Lieux et dates

Date de création / fabrication
3ème quart du XIIIe siècle (1258 ; Hégire : 656)
Lieu de provenance
Iran (Monde iranien - Caucase) ; Kashan (Monde iranien - Caucase->Iran)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1977
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Arts de l'Islam

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [AI] Salle 186 - De 1250 à 1800, Hors vitrine 70

Bibliographie

- Bernus-Taylor, Marthe ; Jail, Cécile (éd.). L'étrange et le merveilleux en terres d'Islam. [Exposition, Paris, Musée du Louvre, 2001]. Paris, RMN, 2001. , p. : 170, n° 119

Bibliographie de comparaison

- Islamic Works of Art. [Vente, London, 13-14/10/1999]. , p. : 53, ill. 197
Dernière mise à jour le 17.07.2017
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances