La Laitière

Vers 1735/1736
RF 55313, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 55313, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Boucher, François (1703-1770)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La Laitière
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Onzième dessin d'une série de douze par François Boucher, préparatoire à douze estampes représentant les Cris de Paris dont la publication fut annoncée en mai 1737 par Jean-Gabriel Huquier dans le Mercure de France, précédant de peu la publication d'une autre série de douze estampes également sur le même sujet, gravée par Caylus d'après Edme Bouchardon et publiée par Etienne Fessard. Les dessins de Bouchardon sont tous au British Museum, entre 1737 et 1746, il dessina cinq suites de douze Cris.
Les Cris de Paris représentent les petits métiers de rue et de porte à porte : Rémouleur, Raccommodeur de soufflets, de seaux et de parapluies, Vendeuse de noisettes au litron, Vendeur de balais, Charbonnier, Ramoneur, Crémière, Vendeur de gâteaux et talmouses, Chaudronnier, Vendeuse de raves, Vinaigrier, Laitière. La série fut gravée par Jacques Philippe Le Bas et par Simon François Ravenet. Les cuivres des Cris de Paris faisaient encore partie du fonds Huquier en 1772 et le dessin a fait vraisemblablement partie du lot 356 de sa vente après-décès.
Un autre dessin de la série est localisé, une sanguine pour Au Vinaigre, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg (H. 0, 25 ; L. 0,17, INV OP 376). Tout comme Des noisettes au litron (RF 55314), le dessin est inversé par rapport à la gravure. La série gravée par Ravenet et Le Bas est conservée à la collection Edmond de Rothschild, à l'exception du numéro onze, La Laitière. La Laitière fut gravée par Simon François Ravenet.
François Boucher, gravures et dessins provenant du Cabinet des Dessins et de la Collection Edmond de Rothschild au Musée du Louvre, Exposition organisée à l'occasion du bicentenaire de la mort de l'artiste, Musée du Louvre, 12 mai - 27 septembre 1971, Paris, RMN, 1971, n° 96, p. 93.
Pierrette Jean-Richard, Inventaire général des gravures, Ecole française, I, L'œuvre gravée de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild, Paris, RMN, 1978, n° 1334 à 1338, et n° 1516 à 1521.
Pour le dessin original de Boucher, Le Cireur de bottes (sanguine, H. 0,235 ; L. 0.165, coll. part. Cailleux) qui n'a pas été retenu pour la série gravée en 1736-1737 par Ravenet et Lebas, lire Vincent Milliot, Les Cris de Paris ou le peuple travesti, Les représentations des petits métiers parisiens (XVIe - XVIIIe siècles), Histoire Moderne-30, Université de Paris I - Panthéon Sorbonne, Publications de la Sorbonne, 1995, p. 79.
Françoise Joulie, "François Boucher peintre de scènes de genre", in cat.exp. Boucher et les peintres du Nord, Dijon, musée Magnin, 8 octobre - 14 décmebre 2004, Londres, The Wallace Collection, 6 janvier- 6 mars 2005, p. 70-76.
Juliette Trey, François Boucher, deux dessins pour les Cris de Paris, Grande Galerie, Le Journal du Louvre, déc. 2015, janvier, février 2016, n° 34, p.20, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,265 m ; L. 0,18 m
Matière et technique
Sanguine et graphite.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1735/1736

Données historiques

Historique de l'œuvre
Jean-Gabriel Huquier, vente après-décès 1772, sans doute partie du lot 356 (dix-huit dessins des cris de Paris, épreuves et contre-épreuves, la plus grande partie à la sanguine, par le même (F. Boucher)) - Emile Delagarde (peut-être le dessin à la sanguine de cette collection, voir Pierrette Jean-Richard, Inventaire général des gravures, Ecole française, I, L'œuvre gravée de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild, Paris, RMN, 1978, n° 1335) - Millon & Associés, Paris, Drouot Richelieu, vente 19 juin 2015, lot 273 ; préemption de l'Etat.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2015

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Résonances. Le Louvre à La Réunion. Stella Matutina.
Etape :
Musée Stella Matutina, Piton Saint-Leu, France - 15 juin - 15 octobre 2021
Organisée par : Musée Stella Matutina (Piton Saint-Leu, France)
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances