Cover Album
TOUS LES ALBUMS

Musées Nationaux Récupération

les biens « MNR » conservés au musée du Louvre

1737 œuvres
CSV
Album thématique

Après la Seconde Guerre mondiale, les Alliés ont retrouvé en Allemagne des œuvres et objets d’art provenant de France, dont un grand nombre étaient spoliés, principalement à des familles juives. 61 000 furent renvoyés en France. La Commission de récupération artistique, créée en 1944, en restitua 45 000 à leurs propriétaires légitimes avant 1950.

De 1949 à 1953, l’administration sélectionna parmi les quelque 15 000 biens restants environ 2000 œuvres, pouvant être restituées. Les 13 000 autres furent vendus. Les œuvres choisies ne font pas partie des collections nationales : elles sont inscrites sur des inventaires provisoires spéciaux et sont communément désignées par l’acronyme « MNR » (Musées Nationaux Récupération).

Parmi les œuvres MNR se trouvent des objets spoliés, mais aussi non spoliés, vendus sur le marché de l’art pendant l’Occupation par des propriétaires qui n’étaient pas persécutés, sans compter un certain nombre de pièces commandées par les Allemands. La proportion des biens spoliés dans l’ensemble des MNR reste inconnue car la provenance de la majorité des œuvres est encore à l’étude.

Les musées affectataires ou dépositaires de biens MNR doivent effectuer des recherches pour identifier leurs propriétaires, en vue, le cas échéant, d’une restitution. Ces recherches sont conduites avec le ministère de la Culture et publiées sur la base Rose Valland. Les restitutions sont décidées par le Premier ministre, sur recommandation de la Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations ou du ministère de la Culture, sans aucune date de prescription.

Plus de 1700 biens MNR gérés par les départements du musée du Louvre sont rassemblés dans cet album.

Image de couverture : Tête de lionne, Théodore Géricault, MNR 137.

Voir plus
Musée du Louvre
Dernière mise à jour le 12 01 2022