Médaillon : le Baptême du Christ

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1415 - 1425
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France) (?)
Actuellement visible au Louvre
Salle 504
Aile Richelieu, Niveau 1

description

Dénomination / Titre
Titre : Médaillon : le Baptême du Christ
Type d'objet
orfèvrerie, argenterie
Description / Décor
Médaillon, d’un ensemble de 4 (MR 2590, MR 2604, MR 2605 et MR 2606) décrivant des scènes de la vie et de la Passion du Christ, constitué d’une platine d’or discoïdale sans perforation et donc destinée à être sertie. Les personnages et le décor sont en émail translucide sur or de basse taille, guilloché d’ornements au naturel.
Le baptême du Christ est situé dans un paysage rocheux en terrasses, s’élevant obliquement vers le fond à droite jusqu’à un bosquet ; le Jourdain s’y creuse une gorge étroite. Le Christ est immergé jusqu’à mi-cuisse ; de face, il croise les bras sur la poitrine dans le geste sacramentel de l’humilité, et il reçoit sur la tête l’eau baptismale que Jean Baptiste, agenouillé à sa droite, répand avec une aiguière. Un ange s’incline pour présenter le vêtement avec le geste liturgique des mains voilées. Au premier plan l’Agneau, symboliquement nimbé, compense l’absence de la colombe du Saint-Esprit, habituelle dans cette scène.
Le rite de l’immersion associé à celui de l’infusion est fréquemment représenté dans des compositions similaires dans l’enluminure parisienne dès 1357, sans montrer toutefois le Baptiste à genoux. Détail très raffiné, sous une pellicule cristalline d’émail incolore, l’émailleur a couché sur l’or un mince film d’argent, comme pour voiler sous le reflet froid de ce métal plus humble le corps du Christ qui rayonne ainsi d’une lumière surnaturelle.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Matériau/Technique : Email translucide sur or de basse-taille
Matériau : or
Technique : émail de basse taille (techniques métal->émaillé = émaillage = émail = émaux)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1415 - 1425
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1825
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 504 - Sceptre de Charles V, Vitrine 1

Bibliographie

- Biron, Isabelle, Emaux sur métal du IXe au XIXe siècle. Histoire, technique et matériaux., Dijon, éditions Faton, 2015, p. 270-295, fig. 5 p. 275 ; fig. 11 p. 280 ; fig. 14b p. 281 ; fig. 16a p. 282
- Paris 1400. Les arts sous Charles VI, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 22 mars - 12 juillet 2004), Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux / Fayard, 2004, p. 383 (analyses du C2RMF par Isabelle Biron), fig. p. 358, n° 224
- Taburet-Delahaye, Elisabeth, « Emaux sur or du début du XVe siècle. Scènes de la vie et de la Passion du Christ de l'ancienne collection Durand », dans Mélanges en l'honneur de Daniel Alcouffe, Dijon, éditions Faton, 2004, p. 67-75, p. 67-75, fig. 2
- Meier, Christel ; Staubach, Nikolaus, « David Orans. Ein unbekanntes Goldemail des Medici-Paptes Leo X », dans Keller, Hagen (dir.), Iconologia sacra : Mythos, Bildkunst und Dichtung in der Religions und Sozialgeschichte Altereuropas. Festschrift für Karl Hauck zum 75. Geburtstag., Berlin-New York, Walter De Gruyter Incorporated, Hawthorne, 1994, p. 569-625, p. 571 et note 7 p. 571
- Gauthier, Marie-Madeleine, Emaux du Moyen âge occidental, Fribourg, Office du Livre, 1972, p. 288, 290-293, fig. 234 a p. 289, n° 234 p. 288 et p. 413 (avec bibliographie)
- Europäische Kunst um 1400 : achte Ausstellung unter den Auspizien des Europarates, cat. exp. (Vienne, Kunsthistorische Museum, 7 mai - 31 juillet 1962), Vienne, impr. Friedrich Jasper, 1962, n° 469
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Musée du Louvre. Catalogue sommaire de l'orfèvrerie, de l'émaillerie et des gemmes du Moyen Age au XVIIème siècle, Paris, Gaston Braun éditeur, 1914, p. 29, n° 141
- Darcel, Alfred, Musée national du Moyen Age et de la Renaissance [Louvre]. Série D. Notice des émaux et de l'orfèvrerie, 4e éd. avec supplément par E. Molinier, Paris, 1891, D 179
- Courajod, Louis, La collection Durand et ses séries du Moyen Age et de la Renaissance au Musée du Louvre, Caen, 1888, p. 51, n° 99
- Laborde, Léon de, Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du musée du Louvre, [Paris, Musée du Louvre], Paris, Charles de Mourgues Frères, 1857, p. 113, Lab. 120
Dernière mise à jour le 27.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances