© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Groupe : Vierge à l'Enfant debout

1285 / 1300 (Fin du XIIIe siècle)
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
MRR 303
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 503
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MRR 303
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Groupe : Vierge à l'Enfant debout
Type d'objet
statue, statuette, figurine ; groupe sculpté
Description / Décor
La Vierge, debout sur un socle étroit et mince, est cambrée pour soutenir l’enfant qu’elle porte très haut. Elle est coiffée d’un double voile court, retenu par une couronne et qui laisse apparaître, tout autour du visage, une ligne de cheveux en ondulations très serrées. Le visage est rond, les yeux fendus entre des paupières gonflées, la bouche petite, souriante. La robe est ornée d’un fermail quadrilobé à l’encolure. Elle est recouverte d’un long manteau, dont un pan, coincé en tampon sur son bras gauche, sous l’Enfant, est ramené par-devant en un mouvement transversal ; ce drapé dégage la taille, soulignée d’une ceinture, et libère complètement le bras droit, nettement éloigné du corps.
Le geste d’origine de la Vierge n’est plus lisible, mais une trace d’arrachement au niveau de la poitrine, à gauche, pourrait correspondre à l’extrémité de l’accessoire qu’elle tenait, sans doute une fleur ou une branche fleurie.
L’Enfant, aux yeux également gonflés, les cheveux bouclés, est vêtu d’une longue chemise souple qui laisse seulement dépasser, comme une rangée de perles, les orteils de son pied gauche.
Traces de polychromie, dont l'origine reste incertaine : or, rouge sur le fermail, bleu.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 20 cm ; Largeur : 6 cm ; Epaisseur : 4,5 cm
Matière et technique
Matériau/Technique : Traces de polychromie (or, rouge sur le fermail, bleu)
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant
Couleur : rouge (rouge sur le fermail)
Couleur : bleu = bleue

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1285 - 1300 (attribution d'après style)
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Révoil, Pierre (Collectionneur)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1828
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 503 - Jeanne d'Evreux, Vitrine 7

Index

Bibliographie

- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 105
- Seidel, Max, « Die Elfenbeinmadonna im Domschatz zu Pisa », Mitteilungen des Kunsthistorischen Institutes in Florenz, XVI, 1972, p. 1-50, note 48
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, pl. CIV (tome III), n° 623 (tome II)
- Molinier, Emile, Catalogue des ivoires. Musée national du Louvre, Paris, May et Motteroz, 1896, n° 41
- Courajod, Louis, La collection Révoil du Musée du Louvre, Caen, Imprimerie Le Blanc-Hardel Henri Delesques, successeurs, 1886, n° 286
- Sauzay, Alexandre, Musée de la Renaissance [Musée du Louvre]. Notice des ivoires : série A, Paris, Ch. de Mourgues frères, 1863, A 4
- Laborde, Léon de, Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du musée du Louvre, [Paris, Musée du Louvre], Paris, Ch. de Mourgues frères, 1857, Lab. 862
Dernière mise à jour le 16.08.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances