© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre

Chaise

1800 / 1900 (XIXe siècle)
Lieu de création : Autriche (Europe) (?)
OAR 119
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 119
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Chaise
Type d'objet
mobilier ; chaise
Description / Décor
chaise dont la partie supérieure du dossier est formée de deux têtes de cygnes reliées par une sorte de bâton, le tout de bronze doré.
Inscriptions
Etiquette :
collées sur un pied : "GMZFO Centre de Rassemblement (Central Collecting Point) de Baden. Direction des Beaux-Arts. Origine : Wiesbaden ; Sujet : Chaise ; Auteur : Empire ; N° Inv. : 502 ; Salle : Première" et "M.N.L/Nelle Sie/OAR 119"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 97 cm ; Largeur : 44 cm ; Profondeur : 54 cm ; Poids : 9,5 kg
Matière et technique
Matériau : bois
Matériau : bronze
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Technique : techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille (menuiserie)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1800 - 1900
Lieu de création / fabrication / exécution
Autriche (Europe) (?)

Données historiques

Historique de l'œuvre
d'après la liste de l'OBIP des oeuvres récupérées en Allemagne, ce salon est identifié de la façon suivante : "n° ordre 5 ; n° allemand : ss n° ; Provenance : 5e Baden ; Epoque : Empire ; Pays : Autriche ; Sujet : 1 canapé, 1 chaise, 2 fauteuils ; Matière : acajou". Cette liste précise que le salon était à Baden-Baden après la guerre. Effectivement, dans la liste des oeuvres revenues par le cinquième convoi du 8 décembre 1948 en provenance de Baden-Baden et à destination de Paris, on retrouve le salon. La chaise est inventoriée sous le numéro 502 : "Caisse ou Ballot : Ballot N° 47 ; Numéro d'inventaire : 502 ; Nature de l'objet : Meuble ; Désignation de l'objet : Chaise empire ; Estimation en francs 1938 : 2.000 ; Provenance : Wiesbaden". Une note (n° 10), reçue par la commission de récupération artistique le 14 décembre 1948, précise que les objets provenant de Wiesbaden ont une origine juive : "N° 10. Wiesbaden. Objets faisant partie de l'envoi des biens israélites fait par Melle Valland au mois de mai 1946. Numéros d'inventaire : [...] 502". La chaise est également mentionnée dans l'avis d'entrée en France du cinquième convoi de Baden-Baden : "1 meuble, (n°) 502, Chaise empire, Ballot N° 47, Valeur 1938 : 2000". Elle a été déballée à Paris le 21 décembre 1948 dans les entrepôts de la commission de récupération artistique : "Ballot 47, [n°] 502. Chaise col de cygne. (Wiesbaden)".
La chaise aurait été saisie chez un propriétaire juif pendant la guerre, avec trois autres sièges composant le salon. L'identité du propriétaire, le lieu et la date de la saisie ne sont pas connus. Envoyée en Allemagne pendant la guerre, elle fut retrouvée au plus tard en mai 1946 puis envoyée au Central Collecting Point de Baden-Baden, et enregistrée sous le numéro 502.
A l'issue de la guerre, la chaise fut restituée par le Central Collecting Point de Baden-Baden à l'OBIP, délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle est arrivée à Paris le 14 décembre 1948, par le cinquième convoi parti de Baden-Baden le 8 décembre 1948. La chaise fut inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP.
Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1947, prise en charge par la direction des musées de France, et confiée par celle-ci à la garde du département des Objets d'art du musée du Louvre. Cette décision a été confirmée par l'arrêté d'attribution du ministre de l'Education nationale du 16 mai 1951. Elle fut alors inscrite dans l'Inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 119.
La chaise a été déposée au château de Compiègne pendant l'été 1950 (salle 27), puis au Mobilier national en 1959, mais il ne quitte le château de Compiègne que le 29 juin 1964.
L'OAR 119 revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 ; il y est actuellement conservé (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 20.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances