profil droit © 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble © 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
détail © 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
vue d'ensemble © 1982 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
dos, verso, revers, arrière © 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
dos, verso, revers, arrière © 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
détail ; vue de dessus © 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
détail ; face, recto, avers, avant © 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
vue d'ensemble © 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1965 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
vue d'ensemble © 1965 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2013 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2012 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
© 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola
© 1982 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1977 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1965 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1965 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Groupe de la Descente de croix : Christ et Joseph d'Arimathie

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1270 - 1280
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
Actuellement visible au Louvre
Salle 503
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 3935 A
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Groupe de la Descente de croix : Christ et Joseph d'Arimathie
Type d'objet
groupe sculpté
Description / Décor
L'entrée de la Descente de Croix dans les collections du Louvre remonte à plus d'un siècle, et revêt depuis lors l'allure d'un véritable roman-feuilleton, ponctué par l'entrée en scène d'un ou plusieurs personnages environ tous les 50 ans. Le roman commence en 1896, à Paris : Charles Mannheim, collectionneur et éminent expert parisien, administrateur de l'Union centrale des arts décoratifs, vend au musée du Louvre la vierge, le groupe constitué par Joseph d'Arimathie portant le corps du Christ et la figure de l'Eglise. 51 années passent et, en 1947, une autre remarquable statuette d'ivoire, un prophète, entre au département des Objets d'art, généreusement donné par les enfants du baron et de la baronne Robert de Rothschild en mémoire de leurs parents. Pierre Verlet, directeur du département des OA, la qualifie de "trésor" et y reconnaît la main de l'ivoirier parisien qui tailla les statuettes de la descente de Croix, sans toutefois se rendre compte que le prophète faisait partie de ce groupe. 41 années s'écoulent encore avant que Danielle Gaborit-Chopin ne "démasque" le Prophète et ne reconnaisse en lui le "Nicodème travesti" de la Descente de Croix. Dans une magistrale étude, elle montrait, entre autres, que ce personnage agenouillé avait fait l'objet d'une restauration le dotant d'un phylactère, et qu'il devait tenir à l'origine de grandes tenailles tandis qu'il finissait de déclouer le corps du Christ de la Croix. Ce groupe se composait donc, depuis 1988, de la Vierge, de Joseph d'Arimathie et du Christ, de Nicodème et de l'Eglise. D'évidence, il y manquait la figure de saint Jean, traditionnellement figuré au pied de la croix en pendant de la Vierge, et celle de la synagogue, représentée de manière symétrique à celle de l'Eglise. Mais ces 2 statuettes n'avaient jamais été mentionnées nulle part, et passaient pour irrémédiablement perdues, vraisemblablement détruites. Découvertes de manière inespérée, en 2011, dans une collection française, elles viennent de rejoindre la Descente de Croix concluant l'histoire mouvementée de cette oeuvre en lui restituant son unité et son harmonie (source collection SOLO, La Descente de Croix, Elisabeth Antoine-König et Juliette Levy-Hinstin, Paris, 2013, p. 9-10)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 30 cm ; Largeur : 13,2 cm ; Epaisseur : 8 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant
Technique : polychrome (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille->peint = peinture) (restes de polychromie)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1270 - 1280
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1896

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 503 - Jeanne d'Evreux, Vitrine 8

Bibliographie

- D'or et d'ivoire, Paris, Pise, Florence, Sienne, cat. exp. (Lens, Musée du Louvre-Lens, 2015), Gand, Lens, snoeck, Louvre-Lens, 2015, fig. p. 105 et 106-107, n° 31
- Le Pogam, Pierre-Yves (dir.), Saint Louis, cat. exp. (Paris (France), Centre des Monuments nationaux, salle d'exposition, 2014), Paris, éditions du patrimoine, 2014, p. 83, ill. 54 page 80, n° 84
- Antoine-König, Élisabeth ; Levy-Hinstin, Juliette, La Descente de Croix. Collection Solo, Paris, Louvre éditions - Somogy éditions d'art, 2013,
- Antoine-König, Élisabeth, « La spectaculaire reconstitution de la Descente de Croix du Louvre grâce à l'acquisition de deux Trésors nationaux », La Revue des musées de France. Revue du Louvre, 4, 2013, p. 4-6,
- Antoine-König, Élisabeth, « Les deux statuettes qui manquaient à la Descente de Croix », Grande Galerie : le journal du Louvre, 23, mars/avril/mai, 2013, p. 6-8,
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 301-304, n° 103
- L'Art au temps des rois maudits. Philippe le Bel et ses fils, 1285-1328, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 17 mars - 29 juin 1998), Paris, Réunion des musées nationaux, 1998, n° 83
- Cascio, Agnès ; Levy, Juliette ; Gaborit-Chopin, Danielle, introduction par, « Les ivoires peints. La polychromie des statuettes d'ivoire », Coré, 5, 1998, p. 5-20,
- Cascio, Agnès ; Levy, Juliette ; Gaborit-Chopin, Danielle, introduction par, « Les ivoires peints. La polychromie des statuettes d'ivoire », Coré, 5, 1998, p. 5-20,
- Peter Barnet (dir.), Images in Ivory. Precious Objects of the Gothic Age, cat. exp. (Detroit, The Detroit Institute of Arts, 9 mars - 11 mai 1997 et Baltimore, Walters Art Gallery, 22 juin - 31 août 1997), Princeton, Princeton University Press, 1997, p. 52, 138-140, fig. IV-4, 15a
- Guineau, Bernard, « Etudes des couleurs dans la polychromie des ivoires médiévaux », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1996, p. 188-210, p. 194, 198, 199, 205
- Williamson, Paul, Gothic Sculpture, 1140-1300, New Haven-Londres, Yale University Press, 1995, p. 144, 150, ill. 209
- Gaborit-Chopin, Danielle, « Les ivoires gothiques français », Louvre. Trésors du Moyen âge. Dossier de l'art, 1, 16, décembre 1993-janvier 1994, 1993, p. 34-43, p. 37, fig. 2, 3
- Gaborit-Chopin, Danielle, « Nicodème travesti. La Descente de Croix d'ivoire du Louvre », Revue de l'art, 81, 1988, p. 31-44,
- Cascio, Agnès ; Levy, Juliette, « Nicodème travesti. Etude de la polychromie », Revue de l'Art, 81, 1988, p. 45-46,
- Gaborit-Chopin, Danielle, Ivoires du Moyen Age, Fribourg, Office du Livre, 1978, p. 139-141, fig. 205-207
- Seidel, Max, « Die Elfenbeinmadonna im Domschatz zu Pisa », Mitteilungen des Kunsthistorischen Institutes in Florenz, XVI, 1972, p. 1-50, p. 47, fig. 65
- L'Europe Gothique XIIe XIVe siècles, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 2 avril - 1er juillet 1968), Paris, Réunion des musées nationaux, 1968, n° 353
- Natanson, Joseph, Gothic ivories of the 13th and 14th centuries, Londres, Alec Tiranti, 1951, fig. 6-10
- Grodecki, Louis, Ivoires français, Paris, Larousse, 1947, p. 84
- Constable, W. G. ; Sterling, Charles (dir.), Exhibition of french art 1200-1900, cat. exp. (Londres (Royaume Uni), Royal Academy of Arts, 4 janvier - 12 mars 1932), Londres, 1932, n° 5765
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, p. 59-61 (tome I), pl. VIII (tome III), n° 19 et 19bis
- Pelka, Otto, Elfenbein, Berlin, R. C. Schmidt & Co, 1920, fig. 113
- Maskell, Alfred, Ivories, Londres, Methuen and Co., 1905, planche hors texte
- Molinier, Emile, « La Descente de Croix. Groupe en ivoire du XIIIe siècle », Monuments et mémoires publiés par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Fondation Eugène Piot, III, 1896, p. 121-135,
- Molinier, Emile, Catalogue des ivoires. Musée national du Louvre, Paris, May et Motteroz, 1896, n° 244

Expositions

- L'Art au temps des rois maudits. Philippe le Bel et ses fils, 1285-1328, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 17/03/1998 - 29/06/1998
Dernière mise à jour le 16.05.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances