Le mois de février ou Le signe des poissons ou Scène allégorique : L'assemblée au palais du roi Modus et de la reine Raccio foulant aux pieds l'oisiveté et la gourmandise (?), de la tenture dite des Chasses de Maximilien

Epoque / période : Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : vers 1528 - 1533
Lieu de création : Brabant (Europe) (Bruxelles)
Actuellement visible au Louvre
Salle 507
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 7325
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Van Orley, Bernard (Bruxelles, vers 1488 - Bruxelles, 1541), Peintre ; Cartonnier, D'après
Flandres Bruxelles Atelier de tissage
Dermoyen, Guillaume Tapissier
Tons, Jan Peintre ; Cartonnier, D'après ?, bibliographie/travail de référence, (pour les paysages : cf. Buchanan, Ian, 2015, p. 49)

description

Dénomination / Titre
Titre : Le mois de février ou Le signe des poissons ou Scène allégorique : L'assemblée au palais du roi Modus et de la reine Raccio foulant aux pieds l'oisiveté et la gourmandise (?), de la tenture dite des Chasses de Maximilien
Type d'objet
tapisserie
Description / Décor
"Cette dernière scène, dans laquelle se mêlent représentations réalistes et allégories, clôt le cycle de la tenture. Le grand cartouche rédigé en latin en explique le sens. Le roi Modus et la reine Ratio, personnages symbolique d’un célèbre traité de vènerie du XIVe siècle, figurent à gauche, assis sous un dais, auprès d’une statue de Diane chasseresse, foulant aux pieds deux personnifications de l’Oisiveté et de la Gourmandise. Modus et Ratio symbolisent la « Bonne Manière » (la pratique) et la « Raison » qui doivent présider à l’art de la chasse, et qui donnent à la vénerie une dimension morale. Les chasseurs, accompagnés de leurs chiens, viennent leur rendre hommage.
La salle où trônent les souverains s’ouvre sur la célèbre « cour des Bailles », cour intérieure du Palais de Bruxelles, entourée d’une balustrade richement ornée. A droite on aperçoit l’ancienne église de Saint-Jacques-sur-le-Coudenberg, à travers la baie, au centre, l’enclos du parc réservé aux cerfs et aux biches".
"Les bordures latérales et supérieures sont constituées de guirlandes de fleurs et de fruits habitées d'oiseaux et de toutes sortes de petits animaux à poil. Ces guirlandes s'enroulent sur des troncs de palmier qui sortent, de chaque côté, de riches vases […] d'orfèvrerie […]. Au centre de la bordure supérieure […] un médaillon en camaïeu représente le signe du zodiaque correspondant au mois [des poissons]. [La bordure inférieure simule] des bas-reliefs représentant des divinités et monstres marins". (Balis, De Jonge, Delmarcel et Lefébure, Paris, 1993, p. 12 et 36)
Inscriptions
Inscription :
"SI NIHIL OMITAS QVOD RECTV EST. ET BENE VIVENS / NIL NOCEAS PRESTANS ONIBVS OFFICIVM / QVID MODERATE MODO ET DNA RATIONE IVBETE / VENANDI STVDIO PVLCHRIVS ESSE POTEST. / OCI EXPERS ET GVLETE STVDIOSVS HONESTI / INCOLVMEN REDDIS. MEBRA LABORE FOVES / HOC EXERCITIO LETATER DVCITVR ANNVS / TRANSIGIT ET SANOS VITA BEATA DIES" (tissé dans un grand cartouche restangulaire, dans la partie supérieure droite ; traduction : "Si tu n'omets rien de ce qui est juste, si vivant bien tu ne fais point de mal, accomplisant envers tous ton devoir, que peut-il y avoir de plus beau que la pratique de la chasse, réglée par Modus et dirigé par dame Ratio? Présrvé de l'oisiveté et de la gourmandise, t'occupant de ce qui est honnête, tu te maintiendras sain et sauf, tu réchaufferas tes membres par le labeur ; l'année passera joyeusement dans cet exercice, et ta vie s'écoulera heureusement en jours pleins de santé")

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 445 cm ; Hauteur : 445 cm ; Hauteur : 441 cm ; Longueur : 651 cm ; Longueur : 649 cm ; Longueur : 665 cm
Matière et technique
Technique : tapisserie de basse lisse = basse lisse (techniques textile->tapisserie = tapisserie sur métier)
Technique : crapautage (techniques textile->tapisserie = tapisserie sur métier)
Matériau : laine (chaines (7 à 8 fils de chaine par cm) et trames)
Matériau : soie (trames)
Matériau : argent (trames de soies recouvertes d'une lame d'argent)
Matériau : or (trames de soies recouvertes d'une lame d'argent doré)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Renaissance (Occident)

Date de création/fabrication : vers 1528 - 1533
Lieu de création / fabrication / exécution
Brabant (Europe) (Bruxelles)

Données historiques

Mode d’acquisition
ancienne collection royale/de la Couronne
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1797
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 507 - Galerie des Chasses de Maximilien, Hors vitrine

Index

Catégorie
Période
Lieux
Type

Bibliographie

- Bernard van Orley, cat. exp. (Bruxelles, Palais des beaux-arts BOZAR, 20 février - 26 mai 2019), Bruxelles, Bozar Books, Mardaga, 2019, fig. 10, p. 199
- Delmarcel, Guy ; Brosens, Koenraad (dir.), Buchanan, Ian, Habsbourg Tapestries, 4, Turnhout, Brepols, (Studies in Western tapestry), 2015, pl. 36, cat. 4-12
- Tapisseries flamandes pour les ducs de Bourgogne, l'empereur Charles Quint et le roi Philippe II, cat. exp. (Gand, Abbaye Saint-Pierre / 2008-2009), Bruxelles, Fonds Mercator / Kunsthal Sint-Pietersabdi / Fundación Carlos de Amberes, 2008, p. 131-138
- Delmarcel, Guy, La Tapisserie flamande du XVe au XVIIIe siècle, Paris, Imprimerie Nationale, 1999, p. 364, 369
- Balis, Arnout ; De Jonge, Krista ; Delmarcel, Guy ; Lefébure, Amaury, Les Chasses de Maximilien, Paris, Réunion des Musées Nationaux, 1993,

Notices liées (11)

Elément d'un ensemble
Dernière mise à jour le 31.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances